France 2 : Laurence Boccolini (Tout le monde veut prendre sa place) sanctionnée, Julian Bugier accuse-t-il le coup ?

dimanche 27 février 2022 à 18:58 |
Capture France 2

Durant l’été 2021, après une trêve de deux semaines liée aux Jeux Olympiques, Tout le monde veut prendre sa place a fait peau neuve, incluant de nouveaux décors, de nouvelles règles et l’arrivée de Laurence Boccolini en lieu et place de Nagui.

Lancé en 2006 par France 2, le jeu de culture générale Tout le monde veut prendre sa place, venu concurrencer Les 12 coups de midi (TF1) en instaurant une autre formule à champions, a connu son premier changement d’incarnation quinze ans plus tard. Nagui s’est lassé de ne pas être entendu sur la nécessité de défraîchir le contenu et a préféré claqué la porte l’été dernier.

Laurence Boccolini s’est démarquée de ses concurrents pour prendre la succession de Nagui en profitant d’un nouveau décor, d’un nouveau générique, d’une première manche plus soutenue mais aussi... d’une chaise pour assurer l’animation assise tandis que son prédécesseur s’attelait à être debout pendant l’intégralité des enregistrements.

Tout le monde veut prendre sa place : Laurence Boccolini, un ton en-dessous de Nagui

La première était donc très scrutée et cette renaissance du jeu n’a pas plus à tout le monde. Sur les réseaux sociaux, beaucoup d’internautes ont déploré l’accompagnement sonore, des auteurs pas vraiment à la hauteur des précédents mais aussi une présentation dénaturée et peu naturelle. Avec le temps, les critiques se sont tassées. Idem, pour les audiences ?

Les 20 premiers numéros de janvier 2022, dynamisés par une Isabelle en place depuis octobre 2021, ont accueilli une moyenne de 1.59 million de joueurs et 17.1% des téléspectateurs. Deux rendez-vous sont passés sous le cap des 1.5 million de Français tandis que l’animatrice a atteint sa plus belle performance le 11 janvier dernier en présence de 18.6% du public, pour 1.70 million de fidèles.

En janvier 2021, du 4 au 29, Tout le monde veut prendre sa place s’était déroulé devant 1.84 million d’aficionados et 18.5% du public. Le jeu de la mi-journée a donc perdu 250 000 téléspectateurs et 1.4 point en part de marché. Nagui était parvenu à deux reprises au cours de cette période à franchir le cap des 2 millions de fans. Cependant, plus de Français regardaient la télévision à cette période.

Julian Bugier a résisté à la tête du journal de 13H de France 2

Le constat est d’ailleurs similaire pour le bilan de Julian Bugier aux manettes du 13 heures de France 2. Sur cette même période du 4 au 29 janvier 2021, les éditions avaient retenu l’attention de 3 millions de curieux, correspondant à une part d’audience à hauteur de 22%. La quatrième semaine de janvier avait été particulièrement dynamique avec 3.07 millions de téléspectateurs fidèles au poste (22.7%).

Un an plus tard, si Julian Bugier a enregistré 300 000 déserteurs pour attirer 2.7 millions d’inconditionnels du 3 au 28 janvier 2022, il a stabilisé sa part de marché, établie à 22.1% (+0.1 point). Il a cependant subi un essoufflement tout au long du mois avec une perte de 1.3 point entre la première et la quatrième semaine.

Pour le mois de février, il sera en revanche plus difficile de tirer des conclusions. Tandis que TF1 doit toujours se passer des services de Marie-Sophie Lacarrau, remplacée par Jacques Legros, les deux JT de 13 heures ont été confrontés à la concurrence des Jeux Olympiques du vendredi 4 au 18 février 2022, entraînant des pertes d’audience. Tout le monde veut prendre sa place n’a pas été présent à l’antenne durant cette quinzaine.

FRANCE 2   AUDIENCES TV   INFORMATION   LAURENCE BOCCOLINI   TOUT LE MONDE VEUT PRENDRE SA PLACE  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader

Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader


INTERVIEW
Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022