France 3 : une double ration d’Eurovision qui flirte avec la real tv

lundi 14 mars 2005 à 00:22 |
F3/C.Schousboe

Lundi et mardi, France 3 met à l’honneur l’Eurovision. Pour ses 50 ans, le concours de chant, qui réunit toute l’Europe, se voit ainsi offrir deux primes time, du Concours entre cinq labels à la Finale française, présentée par Laurent Ruquier et Elsa Fayer.

Venue tout droit des horizons les plus divers de la chanson, l’Eurovision rassemble chaque année des millions de téléspectateurs. En France, malgré les défaites à répétition que subissent les représentants, l’émission réunit en moyenne 4,5 millions de téléspectateurs. Passée sur France 3 en 1999, l’Eurovision a successivement été commentée par Marc-Olivier Fogiel, Dave et Laurent Ruquier. Accompagné d’Isabelle Mergault en Lettonie, l’animateur a depuis été rejoint par Elsa Fayer en Turquie et en Ukraine. Cette année, la diffusion aura lieu le 21 mai depuis Kiev en Ukraine.

Mais une seule question taraude les esprits du public. Qui chantera pour la France au printemps prochain ? Pour donner toute satisfaction aux téléspectateurs, France 3 a donc choisi cette année de placer l’évènement au cœur de sa programmation.

Ce soir, un documentaire montrera les coulisses de la recherche de la nouvelle star. La chaîne publique a donc lancé un « appel d’offres » auprès de cinq labels musicaux. Candidatures, auditions, coaching, relooking, communication, toutes les étapes de la préparation des chanteurs seront dévoilées. Jusqu’à l’écriture des paroles et de la musique du titre final.

Et mardi, Laurent Ruquier et Elsa Fayer prendront le relais pour présenter la sélection française au jury de professionnels. Lionel Tim (Popstars 3 - les Link up), Karine Trecy (choriste de Lâam et Axelle Red notamment), Christophe Hérault (Spartacus le Gladiateur), Marjorie Galluccio et Ortal s’adonneront ainsi à quelques exercices vocaux. Composé de Miroslava (artiste, vue dans Popstars), Bertrand Mosca (directeur des programmes de France 3), Jean Michel Boris (ancien directeur de l’Olympia), Jean Claude Camus (producteur) et Dominique Segall (directeur d’une agence de presse), le jury avancera main dans la main avec le public. Le vote des téléspectateurs représentera en effet 50% des voix. Pour les soutenir dans leurs épreuves, les candidats de l’Eurovision seront également escortés en duo de Liane Foly, Julie Zenatti, Hélène Ségara, Lara Fabian et Laâm.

Pour Elsa Fayer il s’agit d’un simple retour aux sources. En 2003 sur M6, la jeune femme était déjà au cœur des castings d’A la recherche de la nouvelle star. Depuis, entre ses tentatives en solo sur RTL9 et France 2, l’animatrice est chroniqueuse dans la bande d’On a tout essayé.

A mi-chemin entre Popstars et Nouvelle Star, France 3 flirte ces deux prochains jours avec les frontières de la télé réalité. Deux autres concours feront dans un même temps concurrence à la chaîne publique. Ce lundi, le Plus grand Français de tous les temps sur France 2 et mardi, le Grand concours des Grosses têtes avec Carole Rousseau sur TF1.

FRANCE 3   EUROVISION  


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 29 juin 2022) : Faux-semblants (France 2) s’impose face à Doc (TF1), Stéphane Bern résiste avec Le village préféré des Français (France 3)

Audiences TV prime (mercredi 29 juin 2022) : Faux-semblants (France 2) s’impose face à Doc (TF1), Stéphane Bern résiste avec Le village préféré des Français (France 3)


INTERVIEW
Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »

Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022