Harry Roselmack : « Le libertinage peut être traumatisant »

lundi 25 mars 2013 à 17:39 |
Capture d’écran

Mardi 2 avril, Harry Roselmack sera aux commandes d’un nouveau numéro du magazine Harry Roselmack en immersion. À cette occasion, le journaliste se retrouvera « dans les milieux libertins ». Une drôle d’expérience qu’il justifie, notamment, dans les colonnes de TV Grandes chaînes.

L’interroge assume parfaitement du sommaire de sa prochaine émission, justifiant ainsi un « phénomène qui se développe » en France. « J’y suis allé sans idée reçue, avec l’envie de comprendre leur démarche  », explique-t-il.

« Je n’ai pas éprouvé de malaise particulier, mais c’est sûr qu’au début on se demande dans quel univers on met les pieds ! L’intérêt n’était pas de montrer du sexe, même si on ne peut pas en faire l’économie, mais de comprendre la démarche », ajoute-t-il. Harry Roselmack s’interdit ainsi de porter un jugement de valeur sur les pratiquants du libertinage, conscient que cela « apporte même du positif à certains ». Pour autant, il évoque des « aspects plus glauques » et une expérience « qui peut être traumatisante ».

TF1    HARRY ROSELMACK    REVUE DE PRESSE    HARRY ROSELMACK EN IMMERSION   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Slam : l’incroyable retour d’Enzo chez Cyril Féraud sur France 3 ? Le champion fait des révélations

2 - Plus belle la vie : Stéphane Hénon (Boher) de retour dans la suite de la série

3 - Qui veut être mon associé ? : Detective Box et Caps me, l’incroyable succès depuis leur passage sur M6


INTERVIEWS

# Elsa Esnoult (Les mystères de l’amour, TMC) : « Fanny va pardonner John pour sa relation avec Gabriella »

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »

# Sean Kanan (Amour, Gloire et Beauté / Top Models) : « Ridge pourrait tuer Deacon par amour pour Brooke ! »