Jennifer Gareis, des Feux de l’amour à Amour, gloire et beauté

Elue Miss New York en 1994, Jennifer Gareis s’est, par la suite, imposée comme l’une des mannequins préférées des magazines US. Rapidement, les médias tombent sous son charme, ce qui pousse la production des Feux de l’amour à lui offrir son premier rôle à la télévision. Pendant 7 ans, cette dernière joue les garces dans le célèbre soap, avant de s’offir une pause, pour reprendre ses études à l’université...avant que le petit monde des soaps ne se rappelle à ses bons souvenirs. Désormais, cette dernière officie dans Amour, gloire et beauté, sous les traits de Donna. A l’occasion du 48e Festival de télévision de Monte-Carlo, Toutelatele.com est parti à sa rencontre. Une interview spécial soap, avec une actrice des plus surprenantes, et loin de son image de bimbo...

Publié le samedi 26 décembre 2009 à 18:30
par
Jennifer Gareis, des Feux de l’amour à Amour, gloire et beauté
©Getty images 

Emilie Lopez : Après avoir quitté Les Feux de l’amour, comment avez-vous rejoint le casting d’Amour, gloire et beauté ?

Jennifer Gareis : Il y a quatre ans, j’ai décidé de reprendre mes études, car je n’avais pu les terminer à l’époque. Je ressentais le besoin de passer ce cap, c’est pourquoi j’avais pris une pause dans ma carrière. Et rapidement, on est venu me proposer ce rôle dans Amour, gloire et beauté. La vie est étonnante parfois, car dès que l’on tourne son dos à quelque chose, cela vous rattrape irrémédiablement.

Comment définiriez-vous votre personnage, Donna ?

Donna existait déjà avant moi, mais c’était il y a des années. Carrie Mitchum l’interprétait. En 2006, ils ont décidé de réintégrer ce personnage. Au départ, c’était quelqu’un de superficiel, un peu garce et séductrice. Mais au fur et à mesure elle murit, et devient une femme extraordinaire, aimante, la personne la plus honnête au monde. Surtout, elle est éperdument amoureuse pour la première fois de sa vie. Ce que je préfère dans ce rôle, c’est justement cette évolution.

Diriez-vous que Donna est quelqu’un de bien ?

(Rires) Bon, je dois avouer que certains fans diront qu’elle ne l’est pas, et la plupart des autres personnages de la série la détestent ! Mais moi je l’aime, et j’essaye toujours de lui trouver des excuses pour ce qu’elle fait : elle ne peut pas être, à mes yeux, démoniaque ! J’ai vraiment le sentiment que tout ce qu’elle fait est justifié par l’amour. En tant qu’actrice, je dois raisonner comme ça, pour pouvoir jouer avec sincérité.

EA l’inverse, comment définiriez-vous Grace, votre personnage dans Les feux de l’amour ?

Grâce a couché avec le mari de sa meilleure amie, et a ruiné son mariage ! Elle était égoïste, tout comme Donna, même si l’égoïsme de Donna n’a pas de connotation négative.

N’aviez-vous pas l’appréhension que les fans ne vous voient toujours que comme Grace, et ne vous trouve pas crédible ?

Non, car les fans m’ont rassurée. Beaucoup sont venus me voir en comparant ces deux personnages, et en pointant du doigt leurs différences.

Les téléspectateurs retiendront de vous le fait que vous ayez joué deux garces. Cela ne vous dérange-t-il pas ?

Non, car je ne suis pas une garce dans la vraie vie ! Et j’espère que les gens ne le pensent pas ! (rires) Parfois jouer ce genre de rôle est plus drôle que jouer un rôle qui vous ressemble. Mais je dois avouer qu’il m’arrivait, en lisant les scénarii des Feux de l’amour de me demander « Comment peut-elle dire ça ? Comment fais-je jouer ça ? » (rires). Puis j’ai interprété Donna, et c’était encore une autre garce ! Heureusement, elle a évolué, et elle me ressemble un peu plus. J’ai amené plus de moi et plus de bons sentiments dans ce rôle que dans celui de Grace...


Cela vous a-t-il poussé à accepté de rejoindre le casting d’Amour, gloire et beauté ?

Pour imager ces deux rôles, je dirais que Les feux de l’amour étaient un peu mon « chez moi loin de chez moi ». Amour, gloire et beauté est beaucoup plus proche de moi, je n’avais qu’une allée à traverser. J’avais tellement aimé le premier, pourquoi dire non pour le second ? Tout en continuant, quoi qu’il arrive, mes études. Je voulais être diplômée, car c’était quelque chose que j’avais toujours désiré, depuis que j’ai arrêté le collège. J’avais laissé mon éducation de côté pour un temps, tout en sachant que j’y retournerai. J’avais besoin de cette évolution pour être entièrement moi.

En acceptant de jouer dans deux « soaps », n’aviez vous pas peur d’être bloquée dans ce genre de rôle ?

Le rôle de Donna est vraiment différent de tout ce que j’ai pu faire par le passé. Je ne me dirais pas comme « coincée », car elle évolue, elle change, et je me vois, au travers des années, l’aider à évoluer encore et encore... Et ce rôle ne m’a pas empêchée d’avoir un rôle au cinéma, et de quitter les plateaux quelques temps pour le faire ! De plus, j’ai, par le passé, tourné de nombreux films indépendants, dont la plupart étaient tournés pendant des mois à l’étranger. Cela m’a vraiment donné envie de me poser, car après avoir passé mon temps, depuis mes 19 ans, à travers le monde, en tant que mannequin, j’avais besoin d’avoir un véritable chez moi. Au début c’était sympa de parcourir le monde, mais au bout d’un moment, quelque chose manque... Les feux de l’amour m’ont offert cette stabilité et cette deuxième famille qui me manquaient tant.

Quelles différence y a-t-il entre travailler pour Les feux de l’amour et pour Amour, gloire et beauté ?

Dans les deux cas, les équipes ont été merveilleuses avec moi. La différence, c’est que Amour, gloire et beauté est une série d’une demi-heure, et nous avons du travail toute l’année pour pouvoir fournir les épisodes nécessaires. Du coup, nous avons moins de pression, car on peut prendre notre temps pour perfectionner ce que nous tournons.

Vous êtes donc plus heureuse depuis que vous avez rejoint le casting d’Amour, gloire et beauté ?

Je dirais surtout que Amour, gloire et beauté correspond vraiment à mes besoins d’aujourd’hui, car je peux continuer mes études tout en tournant, à voir ma famille, mes amis, etc. Mon emploi du temps aujourd’hui me permet d’avoir plus de temps pour moi, et cela convient parfaitement...

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   FRANCE 2   SERIES TV   AMOUR GLOIRE ET BEAUTE / TOP MODELS   LES FEUX DE L’AMOUR  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 27 octobre 2021) : Germinal démarre fort sur France 2, Incroyable talent accable Good Doctor

Audiences TV prime (mercredi 27 octobre 2021) : Germinal démarre fort sur France 2, Incroyable talent accable Good Doctor


INTERVIEW
Caroline, maestro éliminée de N’oubliez pas les paroles : « Je trouve Kévin impressionnant et je ne me mets pas au même rang que lui »

Caroline, maestro éliminée de N’oubliez pas les paroles : « Je trouve Kévin impressionnant et je ne me mets pas au même rang que lui »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021