Jeux de comédie

DIFFUSION

Lundi 6 juillet 1998 à 18h45 sur France 2
Arrêtée le lundi 17 août 1998


PRODUCTION

Isabelle Roche


PRESENTATION

Thierry Beccaro


SYNOPSIS

Jeux de comédie est un divertissement mettant en scène quatre comédiens chaque jour. Tous s’affrontent lors de matchs d’improvisations, arbitrés par Thierry Beccaro.

Parmi les épreuves récurrentes, « le son des soucis » oblige chaque participant à intégrer un son incongru dans son sketch, tandis que « c’est quoi ce truc ? » impose un objet au sein du duel en préparation. Lors de « la poursuite » encore, les comédiens enchaînent chacun leur tour un numéro imposé. Enfin, « la définition » est l’explication d’un terme pour le moins originale, différente selon les quatre interprètes du jour.

Tout au long de l’émission, Thierry Beccaro est accompagné d’un invité, en guest-star.

Parmi les participants de l’émission : Lydie Agaësse, Marc Andreoni, Alain Bernard, Séverine Denis, Christian Gaïtch, Gil Galliot, Arnaud Gidoin, Yvan le Bolloch, Gustave Parking, Anne Roumanoff, Courtemanche, Daniel Prévost et Eric Métayer.


ANECDOTES

 Jeux de comédie a été lancé pendant la Coupe du monde de football 1998. Le sport a contraint l’émission à l’arrêt quelques semaines plus tard. Il s’agissait des Championnats d’Europe d’Athlétisme de Budapest.

 Diffusé du lundi au vendredi en inédit, le best of du divertissement était proposé chaque samedi à la même heure.



ACTUALITES




ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »