Jusqu’à la garde (France 2) : une histoire vraie sur des violences conjugales avec Denis Ménochet et Léa Drucker ?

Jusqu’à la garde, premier long-métrage de Xavier Legrand, traite du calvaire rencontré par une famille, victime d’un père violent. Le film est à suivre en prime sur France 2 ce mercredi 24 novembre 2021.

Publié le mercredi 24 novembre 2021 à 18:51
par
Jusqu’à la garde (France 2) : une histoire vraie sur des violences conjugales avec Denis Ménochet et Léa Drucker ?
©Capture France 2 

France 2 dénonce les violences conjugales faites aux femmes dans une soirée spéciale à suivre ce mercredi 24 novembre 2021. Dans un premier temps, la chaîne publique programme le drame Jusqu’à la garde, porté par Léa Drucker (Vulnérables) et Denis Menochet (Seules les bêtes), avant d’enchaîner avec deux documentaires à découvrir à 22h50 puis 0h15.

Parents de deux enfants âgés de 18 et 11 ans, Miriam et Antoine sont en instance de divorce. La mère accuse son conjoint de violences sur les enfants et sur sa personne. Elle décide donc de déménager pour s’éloigner du tortionnaire mais la juge confie encore à Antoine une garde un week-end sur deux.

Antoine met alors la pression sur son fils pour découvrir la prochaine destination de Miriam mais l’adolescent garde le silence pour préserver les siens.

Une première réussie pour Xavier Legrand

Pour son premier long-métrage, Xavier Legrand a pris à bras-le-corps- un thème sociétal qui s’est imposé progressivement dans le débat public. Néanmoins, il ne s’est pas inspiré d’une affaire en particulier mais s’est attelé à un important travail pour retranscrire au plus juste l’ensemble de ses recherches à l’écran : « J’ai fait des investigations auprès d’une juge aux affaires familiales, interrogé des avocats, des policiers, des travailleurs sociaux. Et même des groupes de parole d’hommes violents. Un sujet aussi délicat exige d’être au plus proche de la réalité ».

Sorti au printemps 2018, le long-métrage a attiré un peu moins de 400 000 spectateurs dans les salles rouges avant de se voir récompenser par quatre César.

Une lente agonie pour les victimes

La soirée se prolonge avec deux documentaires. A partir de 22h50 dans Amour à mort, le réalisateur Éric Guéret, qui s’est intéressé récemment aux attentats du 13 novembre 2015 mais aussi aux enfances brisées, a rencontré sept femmes victimes de violences conjugales.

Entre l’isolement, le silence, la dévalorisation et le sentiment de culpabilité qui s’installe, les témoins décrivent l’emprise exercé par leur conjoint et comment elles ont réussi à s’en sortir.

Enfin, à partir de 0h15, place à un troisième programme pour compléter cette soirée spéciale : Féminicides. Lorraine de Foucher, à la réalisation, s’est penchée sur cinq cas de maltraitance en reconstituant l’évolution de la relation amoureuse entre le bourreau et sa proie.

Le film rappelle qu’en 2019, 150 femmes sont mortes sous les coups de leur compagnon et 41% d’entre elles s’étaient plaintes aux forces de l’ordre.

La soirée spéciale autour des violences conjugales est à retrouver ce mercredi 24 novembre 2021 à partir de 21h10 sur France 2.

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

FRANCE 2   CINEMA  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (jeudi 2 décembre 2021) : Rebecca timide TF1, Le meilleur pâtissier s’illustre sur M6, Envoyé spécial s’effondre sur France 2

Audiences TV prime (jeudi 2 décembre 2021) : Rebecca timide TF1, Le meilleur pâtissier s’illustre sur M6, Envoyé spécial s’effondre sur France 2


INTERVIEW
Kjel Bennett (Plus belle la vie) : « Bilal et Ambre ? On ne peut pas vraiment savoir s’ils sont en couple ! »

Kjel Bennett (Plus belle la vie) : « Bilal et Ambre ? On ne peut pas vraiment savoir s’ils sont en couple ! »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021