L’heure des Pros / CNews : Pascal Praud en relation avec le diable, « Je ne suis gentil avec personne, hélas, je suis né comme ça »

Ce vendredi 11 juin 2021, Pascal Praud a, une nouvelle fois, su hisser CNews sur le podium des audiences nationales avec L’heure des Pros en débattant, entre autres, sur les propos de Gérald Darmanin.

Publié le dimanche 13 juin 2021 à 12:01
par
L’heure des Pros / CNews : Pascal Praud en relation avec le diable, « Je ne suis gentil avec personne, hélas, je suis né comme ça »
©Capture CNews 

Pascal Praud a animé la dernière Heure des pros de la semaine ce vendredi 11 juin 2021, dès 9 heures sur CNews. L’homme fort de la chaine info du groupe Canal+ a, une nouvelle fois, conforté ses belles performances en compagnie de Charlotte d’Ornellas, Ivan Rioufol, Benjamin Morel et Olivier Dartigolles.

Unr marque satanique qui fait débat

L’émission a commencé sur les récents propos de Gérald Darmanin : « Au second tour, il y a la volonté que le Rassemblement National ne gagne jamais une région. On voit bien le marque satanique que représenterait une victoire du RN. » Ces phrases ont fait bondir Pascal Praud, « Ce que je dis est juste factuel… Ça ne cesse de m’étonner pour tout vous dire ! », et Ivan Rioufol : « C’est un discours très stalinien (…) C’est pire qu’une claque dans la figure, c’est un coup de poing donné à toute une série de Français qui peuvent se reconnaitre dans le RN, il y en a quand même un petit paquet » concluant par « Il faut être très bête pour dire ceci. »

Pascal Praud a tenu à préciser « Quand je dis chaque matin ici qu’ils font réussir à faire élire Marine Le Pen, qui ne fait aucune faute, elle joue très bien son coup… elle joue sur du velours » tout en annonçant «  J’espère qu’ils dépasseront 10% Le République En Marche, j’espère pour eux, car y’a un moment quand même on peut virer des gens… » avant d’indiquer ironiquement être « en relation avec le diable » avec son invité Robert Ménard.

Fou rire avec Olivier Dartigolles

En fin de première partie de L’heure des Pros, Olivier Dartigolles a souligné le succès de l’émission à laquelle il participe. Même si des administrés lui disent « Pourquoi continues-tu à aller à L’heure des Pros car Pascal n’est pas toujours gentil avec toi ! ». Il leur a répondu « Ce n’est pas vrai mais sur certaine journées, il a l’humeur changeante ». De quoi provoquer les rires en plateau avant que l’intéressé fasse savoir : «  C’est pas vrai, je suis d’une grande cohérence. D’abord, je ne suis gentil avec personne, hélas, je suis né comme ça, je suis pas gentil naturellement » a répondu Pascal Praud avec un large sourire.

Nouveau succès pour CNews

L’heure des Pros a pu compter sur le soutien de 308 000 téléspectateurs, soit 12.1% du public présent devant son poste de télévision entre 9h00 et 10h35, dont 9.2% des CSP+ et 6.1% des 25/49 ans. Des performances de haut niveau qui ont permis à CNews d’être la troisième chaine la plus regardée au niveau national sur cette tranche horaire. Elle a même été leader sur la dernière demi-heure de l’émission. Toutefois, par rapport au numéro avec Cyril Hanouna en invité, et proposé le vendredi 4 juin 2021, une baisse de 0.3 point a été enregistrée.

Pascal Praud et ses chroniqueurs seront de retour ce lundi 14 juin dès 9 heures sur CNews, ainsi qu’à partir de 20h05 pour L’heure des Pros 2.

  ON VOUS RECOMMANDE  

AUDIENCES TV   CNEWS   INFORMATION   L’HEURE DES PROS  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (jeudi 29 juillet 2021) : La folle histoire de Max et Léon accroche Cassandre, Daphné Burki en échec avec le concert Africa

Audiences TV Prime (jeudi 29 juillet 2021) : La folle histoire de Max et Léon accroche Cassandre, Daphné Burki en échec avec le concert Africa

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (jeudi 29 juillet 2021) : Demain nous appartient très puissant, N’oubliez pas les paroles étonne, Stéphane Plaza replonge

Audiences TV Access (jeudi 29 juillet 2021) : Demain nous appartient très puissant, N’oubliez pas les paroles étonne, Stéphane Plaza replonge


INTERVIEW
Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »

Olivier Minne (Fort Boyard) : « Si le genre n’avait pas été renouvelé, le Fort se serait totalement éteint »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021