La Casa de Papel (saison 5) : quelle suite et fin en partie 2 après la mort choc de Tokyo sur Netflix ?

samedi 25 septembre 2021 à 17:11 |
Capture Netflix

Cinq des dix épisodes de la saison 5 de la Casa de Papel ont été dévoilés début septembre par 2021 Netflix. Les fans se sont résolus à faire leurs adieux à Tokyo.

Le vendredi 3 septembre 2021, Netflix a dévoilé la première moitié de la cinquième et ultime saison de La Casa de Papel. Prévue pour deux puis quatre saisons, la plateforme, toujours plus gourmande, a souhaité étirer l’élastique jusqu’au bout pour conclure l’aventure des braqueurs emmenés d’antan par un Professeur en état de disgrâce.

Au terme des cinq premiers épisodes, l’un des personnages principaux et sans doute le plus populaire parmi les fans a été sacrifié. Il s’agit de Tokyo. Silene Oliveira, de son vrai nom, a reçu plusieurs balles pour s’opposer à Gandia, le chef de la sécurité de la Banque d’Espagne. De quoi offrir un cliffhanger amer mais de nature à inciter le public à découvrir la suite de cette saison finale, prévue en fin d’année.

Des changements d’écriture nocifs ?

Mais le résultat sera-t-il qualitatif ? Beaucoup de rebondissements ont été décriés jusqu’à présent et ce ne sont pas les propos de Pedro Alonso, interprète de Berlin, qui vont rassurer les irréductibles du produit espagnol. En interview pour Sensacine, le comédien a concédé que le switch de fin avait été réécrit à de maintes reprises.

Álex Pina [le créateur de la série, ndlr] l’a avoué publiquement, « On était en plein tournage et on se donnait à fond et le département de la direction a exigé la dernière version de l’épisode 10. Mais elle n’était pas prête. Ils n’étaient pas en mesure de la donner parce qu’ils ne savaient pas comment la série allait se terminer. Ils avaient plein d’idées, évidemment, mais ils n’étaient pas satisfaits. Ils écrivaient une fin et puis ils la changeaient ».

Úrsula Corberó « satisfaite » de la fin réservée à Tokyo

Pour commenter cette saison finale, la comédienne Úrsula Corberó, dans la peau de Tokyo, est revenue implicitement sur le sort réservé à son personnage dans un entretien accordé à Télé Loisirs et qui s’est déroulé avant la livraison des premiers épisodes : « Dans le passé, j’aurais souhaité que certaines choses se déroulent différemment pour tel ou tel personnage. Mais, cette saison, je suis satisfaite de la fin écrite pour Tokyo et pour la série ».

Elle s’est aussi penchée sur les tensions qui ont éclaté entre son personnage et Lisbonne : « Comme Tokyo aime faire les choses à sa façon, des frictions sont nées entre elles. Leurs tactiques et leurs manières de penser diffèrent. Cela dit, bien qu’elles veuillent toutes deux le pouvoir, elles sont d’accord sur les décisions prises ».

Les malheurs du Professeur

Concernant la déchéance du Professeur, autre attrait de cette cinquième salve, Álvaro Morte a salué les changements inhérent à Sergio Marquina : « A cause d’Alicia, telle une bombe qui explose dans son bureau, il ne contrôle plus rien et n’a plus de plan. L’équilibre est bouleversé. J’ai beaucoup aimé cette partie, on offre quelque chose de très différent ». Tout en défendant une « saison épique », le comédien a préparé le public sur un plan émotionnel : « Les fans vont souffrir, et même s’ils aiment se dire que le Professeur a toujours un coup d’avance, là, ils ne pourront pas ».

Les cinq épisodes de la saison finale de La Casa de Papel sont disponibles dès maintenant sur Netflix en attendant la suite et la fin de la série.

SERIES TV    REVUE DE PRESSE    NETFLIX    LA CASA DE PAPEL   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »