Laure Guibert (Les mystères de l’amour) : « Avec José, Bénédicte a été vraiment échaudée »

Après une saison 6 mouvementée pour le personnage de Bénédicte, qui s’est à nouveau séparée de son grand amour José, son interprète Laure Guibert a accueilli Toutelatele sur le tournage de la saison 7. L’actrice revient sur les enjeux de cette nouvelle saison, mais aussi sur une aventure télévisuelle et humaine de plus de vingt ans.

Publié le dimanche 7 septembre 2014 à 18:59
par
Laure Guibert (Les mystères de l’amour) : « Avec José, Bénédicte a été vraiment échaudée »
©Christophe Charzat / TMC 

Marion Olité : Que pensez-vous du nouveau décor des Mystères de l’amour ?

Laure Guibert : Je suis super heureuse, c’est vraiment un havre de paix ici. Je vis à Paris, et je débarque ici (à Cergy-Pontoise, ndlr) pour la journée, dans le calme. Le jardin est magnifique. Cette maison est très chargée sur le plan humain. Je la trouve très belle avec ces vestiges d’art déco. C’est vraiment très agréable de tourner ici.

Avez-vous pris rapidement vos marques dans cette nouvelle maison ?

Oui, on est habitué à intégrer de nouveaux lieux et décors. Je n’ai pas rencontré de problèmes particuliers pour m’adapter.

Comment Bénédicte va-t-elle évoluer dans cette saison 7 des Mystères de l’Amour ?

Mon personnage a été très secoué en saison 6. Il lui est arrivé plein de choses assez dures. Bénédicte va connaître une accalmie en saison 7, un bonheur retrouvé, une espèce de tranquillité nouvelle. C’est un retour aux sources pour elles, aux valeurs familiales.

Pensez-vous que Bénédicte va tirer un trait sur son grand amour, José ?

Elle a été vraiment échaudée. Imaginez que cela vous arrive, une trahison pareille ! Je pense que, comme tous les êtres trahis, elle va se méfier des hommes. Elle a peur de souffrir à nouveau, et va aller très doucement dans sa vie personnelle. Bénédicte va beaucoup se protéger.

« On reçoit les scripts une semaine ou deux à l’avance »

Arrivez-vous à dégager une tonalité particulière dans cette saison 7 ?

C’est difficile de vous répondre, car nous avons très peu d’avance à vrai dire sur ce que voient les téléspectateurs. On n’a pas toute la saison en amont. Avec Jean-Luc Azoulay, notre producteur, on est toujours avide de connaître la suite. Mais les épisodes arrivent les uns après les autres. On découvre les scripts une semaine ou deux à l’avance en général.

Avez-vous senti le rythme de tournage changer avec la diffusion de deux inédits par semaine au lieu d’un auparavant ?

Un peu, on enchaîne sans faire de break comme c’était le cas avant. On a une grande régularité de tournage. Mais ce rythme me convient parfaitement.

Doit-on s’attendre dans cette saison 7 à de nouvelles scènes surprenantes comme le fameux épisode entre Nicolas et José ?

Oui, il y aura des moments forts et des moments clés dans cette saison, mais je ne peux pas trop en parler, sous peine d’en dévoiler trop sur l’intrigue !

Partie 2 > Le succès des Mystères de l’Amour et l’étiquette AB Productions


Les Mystères de l’Amour est un succès pour TMC depuis quatre ans, avec déjà sept saisons au compteur. Quand vous êtes revenue, pensiez-vous qu’elle allait durer aussi longtemps ?

Non, on ne pense jamais ça (rires) ! Depuis le début, je suis toujours étonnée que la série soit reconduite, mais elle fonctionne bien. Le public est au rendez-vous. Le programme a su rester frais.

Comment expliquez-vous ce succès au long cours, assez unique à la télé française ?

Je pense vraiment que c’est une question d’alchimie. Les gens voient qu’elle fonctionne entre nous. On est tous amis dans la vie aussi. Le public s’est attaché à notre clan au fil des années.

Plusieurs acteurs des Mystères de l’Amour ont quitté la série pour tenter de mener à bien d’autres projets. N’avez-vous pas eu envie d’en faire de même ?

J’ai toujours fait d’autres choses à côté. Je fonctionne avec cette dichotomie depuis le départ. Je suis artiste peintre de formation, et j’ai toujours eu ces deux carrières en parallèle. J’ai essayé de mener ces deux passions à bien, avec des périodes d’accalmie quand on tournait beaucoup. Je suis assez heureuse, car c’est complémentaire et ça fonctionne bien pour moi jusqu’ici.

« Je ne suis pas du tout amère. Je n’attends pas de me révéler dans une autre série ou un film »

Souffrez-vous encore de l’étiquette AB Production, 20 ans plus tard ?

Il y a eu différentes phases. Au début, on manquait de recul. On a tous eu envie de tenter autre chose dans la comédie. Pas mal d’entre nous ont fait des choses à côté. Ce qui donne cette impression que l’on n’a rien fait en dehors, c’est parce que la série dure sous une forme ou une autre, et qu’on est toujours au rendez-vous. Mais chacun a fait des trucs à l’extérieur. Je ne suis pas du tout amère, car je m’éclate à côté dans une autre discipline. Je n’attends pas de me révéler dans une autre série ou dans un long-métrage. Je trouve surtout qu’on a une chance inouïe de travailler et de pouvoir exercer notre métier. On est peu dans ce cas là !

Regardez-vous des séries sur votre temps libre ?

Oui, dernièrement j’ai été bluffée par Homeland. J’ai aussi adoré House of Cards.

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

SERIES TV   TMC   LES MYSTERES DE L’AMOUR  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (lundi 29 novembre 2021) : L’amour est dans le pré en baisse face à L’art du crime, TF1 et Ne m’abandonne pas déçoivent

Audiences TV Prime (lundi 29 novembre 2021) : L’amour est dans le pré en baisse face à L’art du crime, TF1 et Ne m’abandonne pas déçoivent


INTERVIEW
Kjel Bennett (Plus belle la vie) : « Bilal et Ambre ? On ne peut pas vraiment savoir s’ils sont en couple ! »

Kjel Bennett (Plus belle la vie) : « Bilal et Ambre ? On ne peut pas vraiment savoir s’ils sont en couple ! »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021