Les gloires mystérieuses : Bruno Masure (3/3)

mardi 27 août 2002 à 00:00 |

Pourquoi la mort de Patrick Roy a t-elle suscité une telle émotion parmi les téléspectateurs ? Pourquoi Marie-Ange Nardi est-elle la seule speakerine des années 80 à être encore à l’antenne aujourd’hui ? Par quelle magie Bruno Masure était-il numéro un dans tous les sondages avec un journal à l’audience médiocre ? Autant de questions auxquelles la logique ne peut répondre. L’amour des téléspectateurs est la seule explication à ces gloires mystérieuses...

Bruno Masure, chéri malgré tout

Il est parmi les Français préférés des Français dans tous les sondages. Bruno Masure, évincé du JT de France 2 en 1997, est, cette année encore, classé devant Patrick Poivre d’Arvor dans le top 50 JDD des personnalités les plus aimées du public. Inexplicable l’attachement que lui voue ce dernier, quand on sait que le journal de Bruno Masure n’a jamais atteint les scores de celui de TF1, et que David Pujadas obtient aujourd’hui de meilleurs résultats sans pour autant susciter un pareil enthousiasme...

Bruno Masure, du temps où il était à la grand-messe de 20 heures, voyait dans sa popularité la démonstration que l’audience n’a pas grand chose à voir avec la réelle cote d’amour d’un présentateur : « Nous pâtissons d’un access prime time à la traîne tandis que PPDA a, derrière lui, la locomotive idéale (La roue de la fortune ndlr). Voilà l’explication ! » s’écriait-il, ironique, en 1992, soit un an après son arrivée sur la 2.

Cela dit, son raisonnement a des limites, et revient presque à prendre le téléspectateur pour une vache qui regarde, impassiblement, passer les trains ! En revanche, il est vrai qu’il n’y pas de véritable explication rationnelle à l’affection particulière dont Bruno Masure jouit depuis plusieurs années. Les téléspectateurs aiment le savoir à l’antenne même si la plupart ne le regardent pas...

En 1998, Bruno Masure a tenté un come back sur TF1 (où il a présenté le JT du week end de 1988 à 1990) pour animer un magazine scientifique, intitulé C’est pour demain, diffusé à 20h50, le mercredi soir. Avec 28% de part de marché, l’émission n’a pas connu de second numéro, et Bruno Masure s’est reconverti chroniqueur satirique dans le divertissement dominical de Michel Drucker, Vivement dimanche prochain. Le récent sondage du JDD montre que l’alchimie d’antan est toujours flamboyante, et que le public, enchanté par les calembours de Masure, sourit aux anges comme au premier jour...

Lire la Première partie des Gloires Mystérieuses consacrée à Patrick Roy
Lire la Deuxième partie des Gloires Mystérieuses consacrée à Marie-Ange Nardi




ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Slam : l’incroyable retour d’Enzo chez Cyril Féraud sur France 3 ? Le champion fait des révélations

2 - Plus belle la vie : Stéphane Hénon (Boher) de retour dans la suite de la série

3 - Qui veut être mon associé ? : Detective Box et Caps me, l’incroyable succès depuis leur passage sur M6


INTERVIEWS

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »

# Sean Kanan (Amour, Gloire et Beauté / Top Models) : « Ridge pourrait tuer Deacon par amour pour Brooke ! »

# Xavier, gagnant du Quiz des Champions (France 2) : « Jean-Luc Reichmann était content qu’un champion des 12 coups de midi gagne »