mercredi 28 novembre 2012 à 14:07 par

Les stars des sitcoms AB : Que sont-elles devenues ?

Hélène, Nicolas, José, Laly, Bénédicte : Les Mystères de l’amour

Hélène, Nicolas, José, Laly, Bénédicte : Les Mystères de l’amour
©AB/C+ 

En mai 1992, Hélène et les garçons déboulait sur TF1. Vingt années se sont passées et les héros du campus ont résisté à toutes les tempêtes. Le Miracle de l’amour, Les Vacances de l’amour puis maintenant Les Mystères de l’amour : Nicolas, José, Bénédicte, Laly, Christian et les autres sont devenus des adultes et parlent désormais… de mariage !

Pour ne pas froisser les fans de la série diffusée actuellement sur TMC, l’identité des amoureux qui se diront très prochainement « oui » sera gardée secrète. Seule indication : il s’agit d’un couple historique de la saga la plus longue de l’histoire de la télévision française (en nombre d’épisodes et durée).

Entre 1992 et 2012, tous n’ont bien entendu pas tenu l’affiche, les uns choisissant la musique (Sébastien Roch), tandis que d’autres jouaient les militaires sur TF1 dans 1ere Compagnie (Hélène Rollès) ou les animateurs TV sur IDF1 (Patrick Puydebat). Pour tous en tout cas, Jean-Luc Azoulay, producteur historique des sitcoms AB, le dit et le répète : il est prêt à aller jusqu’aux « Hospices de l’amour » !

Justine (Camille Raymond) : Premiers baisers

Justine (Camille Raymond) : Premiers baisers
©AB/C+ 

Dans l’univers des sitcoms AB, le personnage de Justine est au centre de tout l’édifice des « Girard », du nom de la famille imaginée par Jean-Luc Azoulay, alias Jean-François Porry. La jeune adolescente, nièce de Framboisier, est d’abord apparue dans Salut les Musclés ! Elle retrouvera ensuite ses parents et sa grande sœur, Hélène, dans Premiers baisers, avant de prendre la direction de l’université dans Les Années Fac. Avec Jérôme (Fabien Remblier), l’héroïne a formé l’un des couples phares de la saga AB.

De Camille Raymond, il a été dit tout et à peu près n’importe quoi. À la fin des années 1990, après la fin du Club Dorothée et des sitcoms AB, la comédienne a repris le chemin des études. D’abord Sciences Po’, la London School of Economics : la tête bien sur les épaules, elle est devenue chef de projet dans l’agence de communication BETC Euro RSCG. Sur le plateau de Ça se discute, cette mère de famille a témoigné : elle n’a jamais cédé aux sirènes de la nostalgie.

Cynthia (Annette Schreiber) : Le Miracle de l’amour

Cynthia (Annette Schreiber) : Le Miracle de l’amour
©AB/C+ 

Avec ses cheveux courts blond platine, Cynthia a tout de suite détonné dans le paysage du Miracle de l’amour. Lorsque Nicolas a quitté ses copains, il fallait à tout prix trouver un guitariste pour le groupe… La jeune femme ne tardera pas à se faire une place dans le cœur des héros, au point de les suivre sur l’île des Vacances de l’amour. Depuis, plus de nouvelles de Cynthia… ou presque !

En effet, la comédienne Annette Schreiber a abandonné son look. Entre deux publicités pour Nutella, Le Club Med ou les supermarchés Champion, l’Allemande a notamment foulé les planches des théâtres et repris sa carrière outre-Rhin.

En 2007, TF1 avait convié quelques-unes des têtes d’affiche du Club Dorothée pour un Maillon faible spécial. Devant Laurence Boccolini, les fans ont retrouvé Cynthia, en compagnie notamment d’Ariane ou Éric Galliano. La même année, Annette Schreiber participait également à La Roue de la Fortune de Christophe Dechavanne.

Elle sera au générique de l’épisode « réunion » du mariage des Mystères de l’amour.

Sébastien (Sébastien Courivaud) : Hélène et les garçons

Sébastien (Sébastien Courivaud) : Hélène et les garçons
©AB/C+ 

Dans Hélène et les garçons, Sébastien a débarqué après le départ d’Étienne. Le bassiste n’a pas mis longtemps à devenir incontournable dans l’univers des productions AB. Avec Laly, l’amour a été total, jusqu’à sa rencontre fatale avec Aline au cours de la dernière partie du Miracle de l’amour

Selon la grande tradition de l’univers des sitcoms de Jean-Luc Azoulay, personne ne disparaît jamais complètement. Et pour Sébastien Courivaud, la règle a bien été appliquée puisque le comédien est devenu professeur de théâtre dans L’École des passions, puis a rejoint le générique de Studio des artistes (avec Ingrid Chauvin).

Au lendemain de la disparition du Club Dorothée et de la légion des productions AB, Sébastien Courivaud n’a pas disparu des écrans radars. Les téléspectateurs de TF1 l’ont aperçu dans Alex Santana ou Joséphine, ange gardien, tandis que les fidèles de France 3 l’auront reconnu à l’affiche de SOS 18. Passionné par la photographie, le comédien a surtout été l’un des héros de Seconde chance, le feuilleton quotidien de TF1, diffusé lors de la saison 2008 / 2009.

Il sera au générique de l’épisode « réunion » du mariage des Mystères de l’amour.

Marc (Thierry Redler) : Les Filles d’à côté

Marc (Thierry Redler) : Les Filles d’à côté
©AB/C+ 

Avant de devenir le romancier raté des Filles d’à côté, Thierry Redler avait déjà une belle carrière derrière lui. Animateur de Salut les Mickey sur TF1 (avec Patricia Elig qu’il retrouvera plus tard chez AB), co-vedette des Nouveaux chevaliers du ciel à la fin des années 1980, le comédien a également foulé les planches parisiennes avant, pendant et après l’ère AB.

Après avoir écouté aux portes et aux murs de ses voisines, Thierry Redler n’a pas abandonné le navire AB quand l’empire était chahuté. Il était par exemple le héros de L’un contre l’autre (avec Rochelle Redfield, Johanna d’Hélène et les garçons), librement inspiré de Dingue de toi.

Scénariste et réalisateur, il a notamment été aux génériques de plusieurs séries de prime time, à l’instar des Monos ou Les Hommes de cœur. En 2011, il a notamment été aperçu dans Victoire Bonnot, la série de Valérie Damidot sur M6.

Gérard (Gérard Vivès) : Les Filles d’à côté

Gérard (Gérard Vivès) : Les Filles d’à côté
©AB/C+ 

Pendant les années 1990, Gérard Vivès a plié et replié les serviettes bleues du club de gym des Filles d’à côté. Malgré son approche caricaturale, son personnage de Gérard n’a pas desservi le comédien qui a su rebondir immédiatement grâce à la popularité de la sitcom de TF1.

Devenu complice avec Vincent Lagaf’ au théâtre (Le Surbook) comme sur le petit écran, Gérard Vivès multiplie les apparitions dans le divertissement de prime time Drôle de jeu. De TF1, il rejoint France 3 pour Je passe à la télé en fin d’après-midi, puis Le Kouij, lancé sur la case du 20 heures en 1999.

Tout naturellement, le comédien bodybuildé accepte de suivre Vincent Lagaf’ lorsque TF1 a décidé de ressortir de ses placards Le Juste prix. Entre 2009 et 2012, il apporte sa dose de bonne humeur à 19 heures entre La Tyrolienne et Le Fakir.

Sur le parquet de Danse avec les stars 3 en 2012, Gérard Vivès s’est lancé un nouveau pari : la valse, le tango et la samba. Perdu.

Luc (Christophe Rippert) : Premiers baisers

Luc (Christophe Rippert) : Premiers baisers
©AB/C+ 

Christophe Rippert a été le premier tombeur de la saga des sitcoms AB. Dans la cafèt’ de Premiers baisers, le beau brun en a fait saliver plus d’une avec ses baisers ravageurs. En rejoignant la bande de Justine, Annette, François et Jérôme, Luc s’est imposé comme l’un des personnages centraux de la série. Ont suivi Les Années Fac puis Les Années bleues, avec plus et surtout moins de succès pour la seconde.

Entre temps, Christophe Rippert a enchaîné les succès musicaux. Comme le voulait la tradition maison, un acteur était bien capable de chanter quelques bluettes destinées aux midinettes. « Un Amour de vacances », « Rien que du brouillard », « Les garçons se cachent pour pleurer » : il enchaîne les tubes.

La chanson est toujours restée le domaine de prédilection du comédien. En 2010, il n’a pas hésité à rejoindre Dorothée sur la scène de Bercy, pour son grand retour. Et outre les chansons d’hier, l’artiste a dégainé des inédits. Son quatrième album, intitulé « Free », est sorti ce mois de novembre 2012. Il sera prochainement à l’affiche de L’Européen, à Paris.

Johnny (Cyril Aubin) : Le Miel et les abeilles

Johnny (Cyril Aubin) : Le Miel et les abeilles
©AB/C+ 

Johnny était le rockeur pur et dur du Miel et les abeilles. Derrière son allure de blouson noir, le jeune paumé n’avait d’yeux que pour la belle Lola (Mallaury Nataf). Sous la banane se dissimulait le visage de Cyril Aubin, qui n’a pas tardé à devenir un cumulard dans la galaxie AB.

Le Miracle de l’amour, Les Filles d’à côté, L’École des passions : ne manquent plus que La Philo selon Philippe et Les Années fac pour que le tour soit presque complet. Lorsque le rideau est tombé sur TF1, le comédien n’a pas oublié que le monde ne s’arrêtait pas à la Plaine-Saint-Denis.

Avant AB, il avait participé à plusieurs productions pour le cinéma et la télévision. Il a donc tout naturellement repris le chemin des castings et les plateaux de tournage : Dom Juan, La Bicyclette bleue, H, Section de recherches

Plus qu’un visage, Cyril Aubin est aussi une voix. Il appartient en effet à la catégorie des acteurs prêtant leur voix pour les besoins du doublage. Parmi les plus récentes apparitions du comédien : Dexter, 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération ou Tara Duncan.

Lola (Mallaury Nataf) : Le Miel et les abeilles

Lola (Mallaury Nataf) : Le Miel et les abeilles
©AB/C+ 

Que se passe-t-il donc dans la vie de Mallaury Nataf ? Depuis plusieurs mois, la star d’hier n’est plus que l’ombre d’elle-même. Sans domicile fixe, la garde de ses enfants lui a même été retirée… L’héroïne du Miel et les abeilles apparaît désormais le plus souvent dans les pages faits divers ou société des journaux plutôt qu’à l’affiche des génériques.

Tout avait pourtant très bien démarré. Le Miel et les abeilles a été l’un des fers de lance de l’univers des sitcoms AB. Totalement déjantée, la série mêlait amourettes bourgeoises, un rockeur nain, un autre à la banane et des orgies de pains perdus au petit déjeuner… S’il n’y avait pas eu la fameuse affaire de la petite culotte du Jacky Show (et les mêmes soupçons dans Coucou, c’est nous), le début de la carrière de Mallaury Nataf aurait été un véritable long fleuve tranquille.

La page Miel et les abeilles tournée, la mue commence avec Sous le soleil, dont elle était l’une des premières héroïnes. De photos sexy en apparition sur les planches, elle a finalement disparu des écrans radars au tournant des années 2000.

La Lola d’hier devient ensuite la Mallaury d’aujourd’hui. En montrant un visage complètement surréaliste sur le plateau de La Ferme Célébrités, la comédienne s’éloigne de la réalité pour construire un personnage « borderline ». La réalité a rejoint la fiction.

Hilguegue (Babsie Steger) : Salut les Musclés

Hilguegue (Babsie Steger) : Salut les Musclés
©AB/C+ 

Elle lisait des bouquins en trois secondes, savait s’y prendre avec le petit Gus, résoudre toutes les bêtises d’Estrella et calmer l’hystérique Valériane, reine de la baffe : Hilguegue est le personnage qui a fait virer Salut les Musclés d’une sitcom gentillette à un show du grand n’importe quoi (avec la suite La Croisière foll’amour). Avec son accent à couper au couteau, l’extraterrestre Hilguegue était incarnée par l’Autrichienne Babsie Steger.

L’actrice a multiplié les apparitions aux génériques des productions de TF1 ou France 2 au lendemain de l’arrêt total des frais pour AB. Navarro, Le GREC, Joséphine, ange gardien, Avocats et associés, Désiré Landru ou Les Misérables apparaissent à son CV. En 2003, elle ouvrait un restaurant biologique, « Le Petit Vienne », dans le XIVème et testait pour la première fois en public ses spécialités de pâtisseries autrichiennes. La cuisine est une autre de ses passions.

Plus encore qu’une actrice, Babsie est également une animatrice. Elle s’est notamment distinguée sur IDF1 ou Vivolta. A partir du 10 décembre 2012, elle sera aux commandes des Pâtisseries de Babsie sur Cuisine+.

Monsieur Girard (Bruno Le Millin) : Premiers baisers

Monsieur Girard (Bruno Le Millin) : Premiers baisers
©AB/C+ 

Il tapotait toujours avec le sourire sur son petit clavier d’ordinateur. Monsieur Girard était l’auteur du feuilleton imaginaire Amour toujours. Il s’agissait surtout du papa de Justine, et le modèle d’Annette. Derrière les lunettes, Bruno Le Millin, un comédien confirmé déjà vu dans Le Théâtre de Bouvard, Tribunal ou Marc et Sophie.

Tout en restant dans le périmètre de la Plaine-Saint-Denis et du Groupe JLA (la société de production de Jean-Luc Azoulay), Bruno Le Millin ne s’est pas arrêté à la page Premiers baisers ou Les Années fac. Depuis , il a été à l’affiche de Quai n°1, Préjudice, Commissaire Cordier ou bien encore Commissaire Moulin et, bien sûr, Les Mystères de l’amour.

Le comédien est annoncé au générique d’Hôtel Caraïbes, le nouveau feuilleton préparé par NRJ12. Au soleil, il devrait croiser le regard de Dominique Magloire, Tonya Kinzinger ou Rochelle Redfield. Il y sera le père de Julia (Alice de Star Academy). Une production JLA…

Cathy (Cathy Andrieu) : Hélène et les garçons

Cathy (Cathy Andrieu) : Hélène et les garçons
©AB/C+ 

Avec Étienne, Cathy a formé l’un des trois premiers couples vedettes d’Hélène et les garçons. La brune aux yeux ravageurs et le bassiste ne se sont pas cantonnés à la fiction. Après leur départ de la sitcom (remplacés par Laly et Sébastien), les deux comédiens se sont dit « oui » à la ville, avant de former une famille et, plus tard, de prendre des chemins différents.

À la suite d’Hélène et les garçons, Cathy Andrieu a ouvert la porte du lycée de La Philo selon Philippe, autre série estampillée AB pour TF1. Alors enceinte, elle y était la jolie professeure de dessin, proche de Philippe Daubigné (Yannick Debain)

Miss Carcassonne s’est ensuite frottée à la publicité (Roc, Médiatis, K2R…) et même la cuisine, façon Julie… Andrieu. Ses recettes en vidéo ont notamment été disponibles sur internet.

Anthony (Anthony Dupray) : Premiers baisers

Anthony (Anthony Dupray) : Premiers baisers
©AB/C+ 

Chanteur avant d’être comédien, Anthony Dupray a connu un destin « idyllique » dans le petit monde du Club Dorothée. Selon sa légende, le jeune guitariste fan d’Hélène lui a écrit une chanson dédiée, découverte presque par hasard par Ariane. De fil en anguilles, le voici derrière un micro à interpréter « Autour de toi Hélène » pour ensuite rejoindre la confrérie des jeunes talents de Premiers baisers.

La saga « Girard » close, Anthony Dupray n’a pas arrêté sa carrière d’acteur pour autant. Au sein de la maison-mère, il passe de fictions en séries, avec Le GREC, L’Instit, Le Groupe… Et finalement, Anthony Dupray trouve refuge aux côtés de Roger Hanin, dans Navarro puis surtout Brigade Navarro.

Ayant survécu au premier coup de poignard de TF1 envers AB, le comédien décide de prendre un peu de distance lorsque la chaîne annonce la fin de Navarro. Entre la France et les États-Unis, il se remet à chanter. À l’automne 2012, son nouveau single s’intitule « Interdits »

Madame Bellefeuille (Dan Simkovitch) : Les Filles d’à côté

Madame Bellefeuille (Dan Simkovitch) : Les Filles d’à côté
©AB/C+ 

Dans Les Filles d’à côté (et Les Nouvelles filles d’à côté), Marc (Thierry Redler) avait le chic pour plaire aux dames… Mme Ville-Marinet, Mme Pichardeau et ses balais… et surtout Madame Bellefeuille ! Avec sa la légère surcharge pondérale et sa voix stridente, l’indéboulonnable Dan Simkovtich a été au cœur de toutes les situations les plus ubuesques !

Aperçue dans L’Opération Corned-Beef de Jean-Marie Poiré en 1991, la comédienne a ensuite multiplié les casquettes, sur les planches et à la télévision (Groland). Elle est surtout devenue l’une des plus virulentes critiques à l’égard de ses anciens producteurs. Conditions de tournage difficiles, répartition des droits d’auteurs : Madame Bellefeuille n’y va pas par quatre chemins.

A noter que dans la même catégorie des hystériques courant derrière Marc à l’écran, Sophie Mounicot (Mme Ville-Marinet) s’est ensuite distinguée au générique de H sur Canal+, entre autres apparitions.

Sandra Lou, Jérémy Michalak : Le Groupe

Sandra Lou, Jérémy Michalak : Le Groupe
©AB/C+ 

Il avait promis le Friends à la française à France 2 et à ses jeunes comédiens, Jean-Luc Azoulay a accouché du Groupe. Dans le creux de l’été 2001, la sitcom en 68 épisodes a en partie été tournée dans les bureaux mêmes de sa société de production, entre les ascenseurs et la salle de réunion devenue la bibliothèque.

Si Le Groupe n’est pas la plus marquante des séries du créateur, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un véritable vivier de talents en devenir. Au générique, le public y a découvert Sandra Lou. Teinte en blonde, la comédienne devait ensuite se faire repérer dans Bachelor, avant d’entamer une carrière d’animatrice (Fan de, RTL 9 Familiy, Danse avec les stars, la suite…), au même titre que Jérémy Michalak.

En plus de passer devant la caméra (Les Colocataires, C à vous, On n’demande qu’à en rire), ce dernier a la double casquette de présentateur et de producteur. On lui doit notamment Hollywood girls ou Les Anges de la télé-réalité sur NRJ12.

Également à l’affiche du Groupe : Barbara Cabrita (R.I.S., Fortunes…) ou Géraldine Lapalus (Pas de secrets entre nous, Camping Paradis…).




LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 7 août 2020) : échec pour Cuisine impossible, TF1 devancée par M6 avec Reef Break, Maman a tort domine sur France 2

Audiences TV Prime (vendredi 7 août 2020) : échec pour Cuisine impossible, TF1 devancée par M6 avec Reef Break, Maman a tort domine sur France 2

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (vendredi 7 août 2020) : Demain nous appartient battu par Nagui avec NOPLP, France 3 leader avec le 19/20 de Djamel Mazi

Audiences TV Access (vendredi 7 août 2020) : Demain nous appartient battu par Nagui avec NOPLP, France 3 leader avec le 19/20 de Djamel Mazi


INTERVIEW
Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »

Damien Tison (Affaire conclue) : « Quand j’aime vraiment un objet, rien ne m’empêche de l’avoir »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020