MasterChef 2 > Elisabeth décroche la victoire face à Xavier

Carole Rousseau sur TF1

Publié le jeudi 3 novembre 2011 à 20:55
par
MasterChef 2 > Elisabeth décroche la victoire face à Xavier
© 

C’est le jour J pour Élisabeth et Xavier, finalistes de la compétition Masterchef. Les « titans » de la cuisine vont donc devoir cumuler un maximum de points lors de trois manches. La première d’entre elles commence avec le Chef pâtissier, Pierre Hermé. Ce dernier a concocté une liste de produits et de fruits dont des œufs, des melons, des abricots, etc. Un nombre impressionnant d’ingrédients que les finalistes devront utiliser dans leur totalité pour servir trois mignardises et un dessert.

« Les mignardises, c’est le petit plus, mais ce qui compte, c’est le dessert » confie Yves Camdeborde face caméra. Élisabeth joue gros et tente de réaliser un macaron en guise de mignardise, une pâtisserie qui a fait la réputation de Pierre Hermé. De son côté, Xavier opte, entre autres, pour des tartelettes au citron comme mignardises. Pour ce qui est des desserts, Élisabeth choisit de faire une salade de fruits et Xavier des fruits pochés. Des choix qui déçoivent le jury...

Fin du « premier round » et place à la dégustation ! Élisabeth amène ses mignardises : feuilleté fraise framboise, verrine aux fruits poêlés, un Macaron et un dessert : une soupe de fruits et glace à la fraise. Malgré la glace à la fraise, sensée rehausser le niveau du dessert, le Chef Hermé déplore un certain manque d’originalité. Au tour de Xavier qui présente : une tarte au citron, une nage de fruits, un coulis de framboise, puis des abricots et des pêches pochés. Là encore, le dessert ne fait pas d’effet.

« Le résultat nous laisse un petit peu sur notre faim » déclare Sébastien Demorand aux candidats, en les encourageant à se « dépasser et outrepasser le stress ». Pour Sébastien Demorand. Xavier récolte 4 points contre 5 pour Élisabeth, même verdict pour Yves Camdeborde, tandis que Frédéric Anton accorde 4 points à Xavier et 6 à Élisabeth. A l’unanimité, le fameux Macaron au chocolat blanc concocté par Élisabeth a sauvé la candidate ! Avec un score de 12 à 16, cette dernière est en tête.


Le lendemain, un nouveau défi attend les finalistes qui devront réaliser un menu pour 30 personnes. Noix de Saint Jacques et poisson seront le fil rouge d’Élisabeth, alors que l’ancien coiffeur mettra les produits du Sud à l’honneur. Direction le marché pour les cuisiniers afin d’acheter les ingrédients de leurs futurs plats. Puis de retour dans l’Atelier, les candidats devront « gérer un vrai restaurant de 30 personnes » explique Yves Camdeborde.

Élisabeth et Xavier apprennent, heureux et soulagés, que des commis vont venir leur prêter main-forte, et pas des moindres : les dix derniers anciens candidats de Masterchef sont là pour aider leurs « collègues » : « C’est les plus beaux commis qu’on pouvait avoir » affirme Xavier. Élisabeth commence à constituer sa brigade qui sera composée de Nathalie, Sabrina, Claire, et Olivier. Pour Xavier : Karim, Marine Mathias et Louisa seront de la partie.

« Conquérir la clientèle, la séduire et la fidéliser », les deux candidats disposent de trois heures pour atteindre ces objectifs. Après une répartition des tâches, les équipes s’affairent à la préparation des menus. « Noix de Saint-Jacques, Filet de Bar et Religieuse à ma façon » constitueront la carte d’Élisabeth. Face à elle, Xavier proposera « un tartare de daurade exotique comme entrée, un thon rouge pour le plat et une tarte aux fraises en guise de dessert. »

Les premiers clients commencent à faire leur entrée, des invités bien connus des candidats puisqu’ont répondu présents la patrouille de France, des viticulteurs, des grands chefs et meilleurs ouvriers de France. Des visages que les finalistes ont croisés tout au long de l’aventure Masterchef. La pression monte pour Élisabeth et Xavier mais la rigueur reste de mise : tandis que le dressage commence, en cuisine la préparation des plats bat son plein. Xavier, le premier, présente son entrée... Pendant ce temps, Élisabeth est obnubilée par son dessert.


Au tour d’Élisabeth de présenter ses Noix de Saint-Jacques poêlées, accompagnées de tagliatelles carottes, fenouil. « C’est un plat qui n’est pas construit » lâche le chef Marc Meneau... Manifestement, l’entrée de Xavier a fait l’unanimité. Ce dernier enchaîne sur un Thon snacké aux fruits des bois, suivi d’Élisabeth et son Filet de Bar poêlé. Mais cette dernière s’empresse de retourner derrière les fourneaux, car son dessert, dont la ganache n’a pas pris, s’annonce désastreux...

Xavier amène son dessert : une tartelette aux fraises : « Simple mais les saveurs sont là » apprécie un convive. De son côté, Élisabeth « n’a pas dit (son) dernier mot » et grâce à une astuce masquant la ganache, elle peut fièrement présenter ses Macarons en religieuse : « C’est fabuleux ça ! » Une déclaration tout droit sortie du cœur (de l’estomac ?) de Sébastien Demorand qui présage un excellent dénouement concernant le chapitre du dessert d’Élisabeth.

Après une standing ovation de la part des convives et des éloges faits par le Jury, les deux finalistes se retirent, laissant les invités voter pour leur menu préféré. Retour à la réalité pour Xavier et Élisabeth qui scrutent l’urne et les jetons qui en sortent... A la moitié des votes, Élisabeth totalise 9 points, et Xavier 6. Mais, ce dernier se rattrape et les candidats sont au coude à coude. « Le stress est à son comble » confie Élisabeth qui finalement, fait match nul avec son adversaire !

Place à l’ultime épreuve qui se déroulera dans un lieu d’exception : les cuisines du restaurant de Frédéric Anton : « Ça va être trop bien, mais ça va être trop dur ! » réalise Élisabeth qui jusqu’à maintenant mène le jeu avec 31 points contre 27 pour Xavier. Ainsi, le lendemain, les cuisiniers amateurs se retrouvent devant l’établissement trois étoiles de leur mentor. Et pour déguster leurs préparations, des invités mystères, qui ne sont autres que leurs proches, les rejoignent non sans une grande émotion...


Le thème de cette nouvelle épreuve est de réaliser une entrée et un plat autour du même produit : « On ne veut pas de ressemblance même si la matière première est la même » explique Yves Camdeborde. Pendant ce temps, les candidats découvrent des produits d’exception mis à leur disposition par Frédéric Anton. Après une longue et douloureuse hésitation, Xavier se laisse tenter par la caille, tandis qu’Élisabeth met tous ses espoirs dans la langoustine.

Élisabeth décide de préparer une Nage de Langoustine en entrée, et des Ravioles de langoustines marinées en plat principal. Des mets que l’apprentie avoue, « amusée », n’avoir jamais préparé ! Xavier, quant à lui, choisit de réaliser une alliance qui interpelle le jury, celui de la caille et de la sèche. L’audace paiera-t-elle pour les candidats ? Toujours est-il que ces derniers, happés par la compétition, ne se posent plus la question.

Après 12 semaines de travail acharné, les candidats envoient leurs ultimes entrées de l’aventure. La nage de langoustines d’Élisabeth ouvre donc les festivités « dans une atmosphère religieuse ». « Très fiers d’elle » les proches d’Élisabeth se régalent. Également applaudi par ses proches, Xavier présente son entrée : une caille deux façons : « La caille avec le foie gras, c’est une tuerie » s’extasie la famille de l’apprenti. Pour ce qui est du jury, plus impartial, l’entrée s’avère « assez prometteuse ».

Dernière ligne droite et « fin d’une super belle histoire, d’un truc de dingue » selon Élisabeth qui envoie son plat : une raviole de langoustines sur foie gras poêlé. Après dégustation, les trois membres du Jury ont fait leur choix, des choix soigneusement remis dans des enveloppes et prêts à être dévoilés en direct de l’Atelier Masterchef.

Proches, anciens camarades et jury sont présents pour accueillir Xavier et Élisabeth, impatients de connaître qui d’entre eux remportera le titre Masterchef 2011, avec la publication d’un livre de recettes et une formation de six mois dans un établissement prestigieux à la clé. Le moment crucial est enfin arrivé, et avec 66 points contre 63, Élisabeth, ovationnée, est la grande gagnante de cette édition de Masterchef !

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   REAL TV   MASTERCHEF  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (vendredi 3 juillet 2020) : Candice Renoir malmène Arthur et TF1, Reef Break démarre fort

Audiences TV Prime (vendredi 3 juillet 2020) : Candice Renoir malmène Arthur et TF1, Reef Break démarre fort

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (vendredi 3 juillet 2020) : Demain nous appartient porte le coup de grâce à N’oubliez pas les paroles, Stéphane Plaza recule

Audiences TV Access (vendredi 3 juillet 2020) : Demain nous appartient porte le coup de grâce à N’oubliez pas les paroles, Stéphane Plaza recule


INTERVIEW
Macha Polikarpova (Les Mystères de l’amour) : « Olga est aveuglée par son amour pour Sylvain... »

Macha Polikarpova (Les Mystères de l’amour) : « Olga est aveuglée par son amour pour Sylvain... »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020