Toutelatele

N’oubliez pas les paroles : Nagui prend sa revanche, la maestro Manon menacée sur France 2 ?

Joshua Daguenet
Publié le 06/12/2021 à 17:45

Manon, la nouvelle maestro de N’oubliez pas les paroles, démarre la semaine de la compétition musicale aux côtés de Nagui ce lundi 6 décembre 2021. Avec l’objectif d’ouvrir le compteur de ses gains.


Avant de subir une double déprogrammation les vendredi 3 et samedi 4 décembre 2021 pour le déroulé du Téléthon, N’oubliez pas les paroles a proposé de suivre deux nouveaux duels d’Aurélie. Cette dernière, interrompue par les Masters 2021 pendant un mois, n’est pas parvenue à aller au bout de cette semaine raccourcie.

Aurélie détrônée par Manon

Pourtant, tout avait bien démarré le jeudi 2 décembre 2021 après une victoire probante et une belle finale à 10 000 euros sur le titre de François Valéry, « Aimons-nous vivants ». Par la suite, elle s’est heurtée à la résistance de sa seconde adversaire. Manon a fait preuve de ressource pour l’emporter sur le fil (164-163). Au décompte, la nouvelle championne a concédé : « J’ai eu peur ! ». La Suisse s’est donc inclinée après avoir totalisé 92 000 euros et un week-end en Provence.

En plus d’échouer aux portes des 100 000 euros, Aurélie n’a pas suffisamment performé pour être éligible aux prochains Masters. Reste à savoir maintenant si Manon pourra faire décoller sa cagnotte car elle a signé une première finale blanche.

Audiences divisées par deux avec le Téléthon

Nagui va-t-il subir de multiples changements de maestros, jamais bénéfiques pour les audiences ? Du lundi 29 novembre au jeudi 2 décembre 2021, les numéros programmés à 18h40 ont séduit une moyenne de 2.49 millions d’aficionados, correspondant à une part de marché à hauteur de 14.9%. En access, le jeu de karaoké a pu compter sur 3.59 millions d’individus, représentant 17.9% du public âgé de 4 ans et plus.

Le Téléthon, lui, a souffert tout au long de son week-end sur France Télévisions. Si France 2 a récupéré des forces en prime le samedi soir, la case access a fortement perdu en compétitivité. 1.63 million d’aficionados (9.5%) ont été rassemblés le vendredi 3 décembre, puis, 1.29 million ont été fidèles au poste le lendemain (8.2%).