N.Simon / P.Laffont / R.Wurtz / P.Corti : les acolytes d’Intervilles

Depuis le 4 juillet 2005, Nathalie Simon, Patrice Laffont, Robert Wurtz et Philippe Corti sont aux côtés de Nagui pour animer Intervilles 2005. C’est un retour aux sources pour Nathalie Simon, qui vient de remporter la 1ère compagnie. Patrice Laffont effectue, quant à lui, son retour sur France 2 après des mois d’absence. Confidences des quatre mousquetaires d’Intervilles.

Publié le lundi 4 juillet 2005 à 01:23
par
N.Simon / P.Laffont / R.Wurtz / P.Corti : les acolytes d’Intervilles
©F2/J.Pimentel/Toutelatele.com/C.Nardone 


Nathalie Simon (animatrice)

Catherine Nardone : Intervilles après 1ère Compagnie, ca ressemble un peu à des vacances, non ?

Nathalie Simon : Intervilles, c’est pas des vacances ! Je le sais puisque je l’avais déjà fait il y a quelques années. Ce sont mes aptitudes physiques qui vont être testées car j’arrive à courir tout en parlant ! (rires). Je suis sur le terrain pour expliquer et tester les jeux sans que ce soit soporifique. A l’antenne, Intervilles passe comme un fabuleux spectacle, avec une ambiance extraordinaire où personne ne se prend au sérieux mais c’est aussi un énorme boulot que ce soit pour les décors ou les costumes.

Catherine Nardone : Qu’est-ce que vous avez fait depuis votre victoire à 1ère Compagnie ?

Nathalie Simon : J’ai beaucoup dormi ! Je ne me suis pas jetée dans un tourbillon de sorties et comme j’habite Marseille, ça limite. C’est aussi un alibi pour éviter certaines mondanités ! J’ai quand même participé à quelques émissions chez des gens que j’appréciais car ça m’amusait. Je m’apprêtais à passer un été assez tranquille jusqu’au jour où Nagui m’a appelée !

Catherine Nardone : Vous n’avez pas eu d’autres propositions ?

Nathalie Simon : Non. J’ai quelques idées de projets mais je ne veux pas m’enflammer. Jusqu’ici les gens qui ont fait de la télé-réalité n’avaient pas tous une carrière bien lancée. Moi, ma vie ne se réduit pas aux deux derniers mois, on me connaissait déjà car j’ai fait de la télé avant. Si j’ai participé à 1ère Compagnie, c’était pour l’aventure, pour voir ce qu’étaient la vie de commando et la Guyane. J’ai pris ça comme un challenge, une aventure sportive qui s’est aussi avérée être une aventure humaine. A mon retour à Paris, je n’ai pas fait le tour des producteurs pour promouvoir quelque chose ou sortir un disque !

Catherine Nardone : Et après Intervilles ?

Nathalie Simon : J’ai deux gros défauts : je ne regarde jamais derrière moi mais je ne vois pas très loin devant non plus. Je ne planifie rien dans ma vie, ça m’angoisse même d’imaginer ce que je serais plus tard. Pour moi le futur, c’est pas demain mais presque. Donc la rentrée en septembre est un peu loin pour moi !



Patrice Laffont (animateur)

Catherine Nardone : Qu’est-ce qui vous a poussé à co-présenter Intervilles ?

Patrice Laffont : D’abord, c’est Nagui qui me l’a demandé. Mais je ne pensais pas que France 2 allait accepter car depuis un an et demi, je ne faisais que des petits trucs pour la chaîne alors que j’y ai travaillé pendant 30 ans. Vu que j’étais sur la touche ces derniers temps, rejoindre l’équipe d’Intervilles est un énorme challenge. Mais quel bonheur de revenir au divertissement ! Mon rôle est de personnaliser les candidats. Je vais me laisser entraîner dans la folie du jeu quitte à déraper !

Catherine Nardone : Vous faites votre grand retour sur France 2...

Patrice Laffont : J’espère qu’après Intervilles, je pourrais dériver sur autre chose. J’ai déjà un projet basé sur le jeu. J’en ai d’autres mais ça devient tellement difficile de les faire aboutir qu’à un moment, on n’a plus envie de se battre. Je veux toujours faire de la télévision mais je trouve aussi mon plaisir en jouant au théâtre comme je le fais actuellement.


Robert Wurtz (arbitre)

Catherine Nardone : Ancien arbitre de football, vous semblez avoir trouvé votre reconversion avec Intervilles ?

Robert Wurtz : On n’avait plus besoin de moi dans le monde du foot et puis, il faut dire que je suis assez atypique. Avec Intervilles, je m’attends à traverser de fortes turbulences mais un arbitre doit s’adapter à toutes les situations. Je ferais respecter les règles des épreuves à la lettre !


Philippe Corti (DJ/voix off)

Catherine Nardone : C’est la première fois que vous participez à Intervilles, quel est votre rôle ?

Philippe Corti : Je serais la voix off qui voit tout et qui commente ce qui se passe en balançant quelques vannes. Sans oublier mon rôle de DJ consistant à faire crier et bouger le public. Pour cela, je serais accompagné des Cortisanes, quatre charmantes danseuses, coquines et plutôt bien roulées. Elles ont une vraie pêche comme Intervilles. Le souci était de trouver un juste milieu entre la jolie fille qui met l’ambiance en dansant tout en ne tombant pas dans la vulgarité car ça, je sais faire aussi !

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   DIVERTISSEMENT  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (vendredi 24 septembre 2021) : Danse avec les stars chute, Candice Renoir règne, NCIS bat James Bond

Audiences TV prime (vendredi 24 septembre 2021) : Danse avec les stars chute, Candice Renoir règne, NCIS bat James Bond

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (jeudi 23 septembre 2021) : Nagui déroute Ingrid Chauvin, TPMP au plus bas, C à vous sous le million

Audiences TV access (jeudi 23 septembre 2021) : Nagui déroute Ingrid Chauvin, TPMP au plus bas, C à vous sous le million


INTERVIEW
Frank Delay (Les Mystères de l’amour) : « Ingrid va jouer avec Pierre... et il va exécuter tout ce qu’elle veut »

Frank Delay (Les Mystères de l’amour) : « Ingrid va jouer avec Pierre... et il va exécuter tout ce qu’elle veut »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021