Nelly (La Belle et ses princes) : « Je n’ai pas choisi la beauté du corps, Mehdi ne me plaisait pas physiquement »

Nelly a choisi de repartir avec Mehdi, laissant un Florent inconsolable. Mais l’aventure a tourné court... La jeune maquilleuse lyonnaise, qui depuis a trouvé l’amour, revient sur le tournage et ce qu’il s’est passé avec son prince charmant. Rencontre.

Publié le jeudi 30 mai 2013 à 22:17
par
Nelly (La Belle et ses princes) : « Je n’ai pas choisi la beauté du corps, Mehdi ne me plaisait pas physiquement »
©W9 / Pascalito 

Jérôme Roulet : Comment vous êtes-vous retrouvée à faire la Belle au milieu de ces princes presque charmants ?

Nelly : J’ai vraiment écrit pour y participer ! J’avais adoré la saison 1. Je trouvais que l’image de la Belle avait été assez respectée en plus. Ça sort de l’ordinaire et puis il y a le côté aventure et « je passe à la télé », c’est rigolo !

« Passer à la télé » est-ce vraiment la condition idéale pour trouver l’amour ?

Oui, après ne nous voilons pas la face : c’est un peu compliqué d’être naturel lorsque vous avez quinze personnes autour de vous quand vous êtes en tête à tête avec un garçon.

Pensiez-vous à Marine, la précédente Belle, pendant cette seconde saison ?

Tout le temps, ça me hantait ! Je savais qu’on allait être comparée, mais on est très différente.

Comment avez-vous vécu la première partie de l’aventure, lorsque vous étiez « grimée » en brune ?

J’ai eu beaucoup d’appréhensions et j’étais très angoissée. J’avais peur des remarques, et d’être blessée. En plus, je ne me suis vraiment pas trouvée convaincante. Pour moi, le déguisement se voyait trop. Mais apparemment, ça ne leur a pas sauté aux yeux...

Lorsque vous avez vu les candidats pour la première fois, aviez-vous déjà repéré un potentiel prince charmant ?

Non, rien du tout. Sur aucun je n’ai fait « Waooooou ! » que ce soit prétendants ou séducteurs.

Vous avez eu votre premier coup de cœur pour Alexandre. Aurait-il pu être votre prince charmant ?

J’ai un petit faible pour les yeux bleus, j’avoue (rires). Alexandre prenait des initiatives, il était adorable tout le temps même quand la caméra s’éteignait. Mais je savais pertinemment qu’avec lui, cela ne serait pas sérieux... Cela n’aurait jamais été l’homme de ma vie...


Alexandre vous a fait vivre une désillusion. Comment avez-vous vécu ce clash ?

Avant de partir, Sammy a mis des mots sur une rumeur. Et là, j’ai pété mon plomb ! Je l’ai cru. Tout le monde m’a répété qu’il disait ça. Je fais avec ce que j’ai. On me dit qu’il me manque de respect, donc je ne pouvais pas continuer comme ça. Après, je n’en tiens pas rigueur à Alexandre. Il a dû juste dire « elle est bonne », ces trucs que les garçons disent entre eux... Je ne suis pas rancunière, aujourd’hui avec Alex on se parle.

N’avez-vous pas imaginé une seconde que les séducteurs se soient ligués contre Alexandre ?

Non, je ne pense pas qu’ils se soient tous ligués contre lui. Mais je suis un peu naïve, je crois (rires). Enfin de là à raconter un mensonge... Je ne saurais jamais vraiment ce qui a été dit. Dans le doute, je n’ai pas envie de tenir rigueur à quelqu’un sur des « on-dit ». Et puis, Alexandre a été le premier à me rappeler tout de suite après l’émission. Il voulait me revoir. Vraiment, il n’y a aucune rancœur.

Face Florent et Cyril, vous avez choisi Jérémy pour passer la nuit sur le bateau. A-t-il été votre deuxième coup de cœur de cette aventure ?

Non, loin de là ! Je n’aime pas jouer avec les sentiments des gens, et je ne me voyais pas passer une nuit avec Florent et Cyril, ils étaient à fond. Je me rappelais trop de Ludovic (finaliste face à Benjamin, ndlr) de la saison 1 qui s’est effondré quand Marine lui a dit... Je ne voulais pas vivre ce genre de choses en donnant de faux espoirs aux prétendants. Les séducteurs, eux, ils s’en foutent ! Donc, j’ai choisi Jérémy par défaut. J’ai beaucoup d’affection pour lui, mais aucun coup de coeur.

Par contre, Medhi a été votre coup de cœur. Dans l’avant-dernier épisode, vous l’avez retrouvé dans le jardin. Que s’est-il passé ?

Hé bien, on ne s’est pas du tout embrassé dans le jardin. Je ne sais pas d’où sortait cette image ! Ils ont essayé de faire un truc entre eux (rires). En plus, il y a un truc bizarre, d’un coup. Il n’a même pas les vêtements sur les plans. Avec Mehdi, on s’est embrassé seulement en finale.

À un moment donné, vous éliminez Mich car il a approché de trop près une strip-teaseuse. Vous a-t-on demandé de l’écarter ?

Oui voilà, en fait, moi ça m’était égal (rires). Après, effectivement, ça choquait un peu le fait qu’il dise à une strip-teaseuse qu’il voulait la revoir dans quelques jours alors qu’il était là pour draguer une fille...

Et quand Quentin se fait teindre en blond pour vous, vous jouez un jeu pour lui faire plaisir ?

Non, c’était trop mignon ça... Je ne me moquais pas de lui, j’ai trouvé ça vraiment adorable.


On a de temps à autre l’impression que vous étiez un peu longue à réagir. Comment l’expliquez-vous ?

Il faut savoir que lorsque la caméra ne tourne pas, je ne suis pas « en liberté » avec les candidats. Je suis dans ma chambre et j’attends qu’on me dise ce que je dois faire pour je puisse aller les voir. Je suis vraiment isolée... Je n’ai aucun contact avec eux et je n’ai aucune information. C’est pour ça que parfois, je mets du temps à réagir, car je suis obligée de prendre le peu d’ informations qu’on me donne. Et puis, il y a des choses qu’on ne leur autorise pas à me dire. Je découvre tout ça et on s’appelle pour s’expliquer. On se détache de beaucoup de choses, car c’est rigolo. Mais je suis quelqu’un de vrai donc j’assume complètement.

N’avez-vous pas le sentiment d’avoir éliminé tous les prétendants qui étaient tombés amoureux de vous ?

Oui, ça me faisait un peu peur. C’est pour ça que je mettais beaucoup de distance avec eux. Comme pour Gaël, je n’allais pas lui dire « Oh, c’est mignon, je vais te garder ». Je ne voulais pas lui donner des espoirs... Dans une émission de télé-réalité, une journée équivaut à une semaine, c’est vraiment impressionnant. Plus il passait de temps avec moi, plus je sentais bien que.... Et puis, quand je suis revenue du bateau avec Jérémy, Quentin en était malade ! C’était un peu dur à vivre, je préférerais leur dire de partir, car c’était plus sain.

Pourquoi avoir cependant conduit Florent en finale face à Mehdi ?

On avait beaucoup de points communs. Je ne l’ai pas choisi, car deux ou trois trucs m’ont fait un peu peur chez lui. Ce n’est même pas une question de physique, mais moralement avec Florent, ça ne collait pas. Il était trop attentionné, avait un gros manque de confiance en lui et voulait trop vivre à fond pour moi. Ce n’est pas sain ! Aucune femme au monde ne cherche une relation avec une personne qui vit pour vous, qui vous regarde comme si vous valiez trois milliards d’euros....

On vous sentait très proche des prétendants, et pourtant, vous choisissez un séducteur : Mehdi. Pourquoi ce choix ?

Mehdi a un petit air détaché, nonchalant. Il prend tout au deuxième degré, il s’en fout... Par exemple, pour l’écriture du poème, il dormait la moitié du temps... C’est débile, mais ce me fait mourir de rire ! Et puis, il n’était pas à fond dedans, et c’est très bien comme ça ! C’est quelqu’un de très fier, il a un petit côté orgueilleux. Il casse les prétendants, c’est son caractère...

Vous attendiez-vous à vivre une grande histoire d’amour avec Mehdi ?

Non ! Je ne vais pas mentir (rires). Mehdi était très mignon, bien qu’au début ce ne soit pas du tout mon style. Il est adorable, mais je savais pertinemment qu’avec lui ça n’allait pas du tout durer ! Mais si c’était à refaire, je referais la même chose, je choisirais Mehdi, je ne regrette pas de l’avoir pris !

Où en est votre histoire avec Mehdi depuis la fin du tournage ?

Ça a duré 15 jours. On n’a jamais vécu ensemble. De toute façon, il est parti en Australie. Je ne me voyais pas faire l’hypocrite. Mehdi, je l’appréciais vraiment et je ne regrette pas mon choix. Ce n’était pas non plus un coup de cœur, mais ce n’était pas le choix d’un pote non plus. Il me plaisait, je ne regrette pas du tout !


L’aventure avec Mehdi achevée, où en êtes-vous aujourd’hui ?

Je suis toujours maquilleuse à Lyon. Je suis avec quelqu’un qui n’a rien à voir l’émission, et qui n’évolue pas dans le milieu de la télé.

Avez-vous été vraiment déçue par un candidat dans cette aventure ?

Je dirais Neymar. Après l’émission, il a complètement pété un plomb hors caméra. Et il a coupé les ponts. Je l’ai éliminé dès le début, et il m’en a voulu, car il a eu une couverture médiatique moins longue. Et Anthony m’a déçue, car je l’avais trouvé top avec Marine. Et moi, grimée, je ne lui plaisais pas !

Vous l’avez cependant conduit en finale ! Vous a-t-on demandé de la garder ?

Voilà...

Finalement, considérez-vous avoir choisi « la beauté du cœur ou la beauté du corps » ?

Je déteste cette accroche ! Je n’ai pas choisi la beauté du corps, car Mehdi ne me plaisait pas physiquement. C’est facile de dire qu’il faut obligatoirement trouver l’amour dans les candidats proposés ! Ou ils sont beaux et cons, ou ils ne sont pas top et ont un « truc de cœur ». Au milieu, il y a 99% des gens normaux. Je n’allais pas choisir quelqu’un pour jouer avec ses sentiments et lui faire du mal. Mehdi, lui, ça ne le touche pas plus que ça, moi non plus... Je suis très détachée par rapport à ça...

Quelle est la réaction de votre entourage suite à la diffusion ?

Les gens proches de moi sont très contents des retours, ils savent très bien qu’il y a des trucs que je ne ferais jamais, donc parfois certains propos et montages sont un peu contradictoires. Moi je connais la vérité donc il n’y a pas de souci. Par contre, je ne me regarde pas trop. Je me trouve horrible à la télé : la voix, le physique, tout !

Comment vivez-vous votre médiatisation ?

Je déteste ça ! Ma vie est devenue tellement chiante : les appels en numéros masqués, les gens qui vous suivent pendant que vous faites les magasins, ceux qui vous harcèlent chez vous sur votre interphone, et ne pas pouvoir aller boire un verre des amis sans faire une séance photos de deux heures...

Pourriez-vous participer aux Anges de la télé-réalité ?

Non, je ne veux pas refaire une télé-réalité qui refléterait mon image, et où on se permettrait de me juger sans me connaitre. Après faire des trucs sympas comme chroniqueuse ou autres, pourquoi pas !

Ou alors au vu de votre parcours dans La Belle, plutôt actrice dans Hollywood Girls ?

(rires) En fait, je ne sais pas du tout. Je suis en flux tendu, je vis au jour le jour.

  ON VOUS RECOMMANDE  

REAL TV   W9   LA BELLE ET SES PRINCES PRESQUE CHARMANTS  



LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 16 février 2020) : TF1 règne avec Les gardiens de la galaxie, Zone interdite et France 5 en forme

Audiences TV prime (dimanche 16 février 2020) : TF1 règne avec Les gardiens de la galaxie, Zone interdite et France 5 en forme

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (dimanche 16 février 2020) : Les enfants de la télé au top, Les Mystères de l’amour et Cauet faibles

Audiences TV access (dimanche 16 février 2020) : Les enfants de la télé au top, Les Mystères de l’amour et Cauet faibles


INTERVIEW
Sandrine (100e victoire dans Tout le monde veut prendre sa place) : « Dépasser Marie-Christine ? J’en serais estomaquée »

Sandrine (100e victoire dans Tout le monde veut prendre sa place) : « Dépasser Marie-Christine ? J’en serais estomaquée »

ON VOUS RECOMMANDE





Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020