Ninja Warrior 2019 : quelle audience pour la victoire de Jean Tezenas en finale sur TF1 ?

samedi 3 août 2019 à 09:06 |
Capture TF1

Ce vendredi 2 août, TF1 diffusait la finale de la quatrième édition de Ninja Warrior autour de son trio de commentateurs composé de Christophe Beaugrand, Iris Mittenaere et Denis Brogniart.

Contrairement aux trois finales précédentes, au moins l’un des candidats a pu accéder à la terrible corde de la Tour des Héros. Mieux que cela, ils ont été trois à tenter ce qui était jusqu’à présent impossible : aller au bout de l’aventure. Le final, palpitant, a assisté au triomphe de Jean Tezenas qui a participé à toutes les saisons et s’est démarqué grâce à un chrono record de 32 secondes et 45 centièmes. Le jeune sportif a ainsi remporté la somme de 100 000 euros.

De 21h07 à 23h10, cet épilogue a tenu en haleine 3.14 millions de Français, correspondant à une part de marché s’élevant à 20.2%. La chaîne n’a pas eu de mal à se défaire de la concurrence, France 2 et France 3 étant en rediffusion. 31.7% des 15-24 ans, 31.9% des 25-49 ans, 32.7% des téléspectatrices de moins de 50 ans et 56.4% des 4-14 ans ont privilégié la Une. La finale 2018, disputée le 5 octobre, avait réuni 3.45 millions d’aficionados, correspondant à 17.8% du public.

En deuxième partie de soirée, un best of de Vendredi tout est permis a suscité l’intérêt de 804 000 Français, représentant 13.6% du public présent devant son écran.

TF1    AUDIENCES TV    DIVERTISSEMENT    NINJA WARRIOR   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Star Academy : scandale pour Léa après la finale sur TF1, les révélations explosives d’Anisha

2 - M6 : le coup d’éclat de Cyril Lignac en direct avec Yanns

3 - Le Cross (spoiler) : Maeva Ghennam accuse violemment Nicolas, Michel alcoolisé sur W9 ?


INTERVIEWS

# Julie Chevallier (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Béatrice a caché des choses à Cathy... Elle n’a pas dit son dernier mot ! »

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »