Panique dans l’oreillette > Amel Bent et Jean-Luc Reichmann

mercredi 17 mars 2010 à 23:10 |
Serge Khalfon

Frédéric Lopez sur France 2

Sa voix « donne la chair de poule » à Frédéric Lopez. Elle, c’est Amel Bent. L’invitée de Panique dans l’oreillette vient ainsi raconter son parcours, synonyme d’un conte de fées et comment elle a « visé la lune », expression si chère à l’animateur. Son compagnon d’infortune n’est d’autre que l’ « animateur préféré des Français », à savoir Jean-Luc Reichmann.

Si dès les premières minutes, la jeune femme dit avoir peur, sans savoir de quoi précisément, le public, lui, apprend très vite que l’intéressée est une grande bavarde. Au point où cela a été un véritable repos pour son entourage quand elle s’est fait opérer des cordes vocales. Malgré la situation, la chanteuse avait trouvé le moyen de communiquer en faisant des sons avec la bouche qui n’utilise pas les cordes vocales. Démonstration en plateau. Comme ses proches préfèrent ses chansons à ses paroles, Frédéric Lopez a concocté une drôle d’épreuve façon Jacques Demy où Amel Bent droit chanter les réponses des questions posées par Jean-Luc Reichmann. Et le résultat est loin d’être aussi agréable que l’auditoire espérait.

Pour sa part, l’animateur d’Attention à la marche en dit un peu plus sur lui : il est le fils du créateur des magasins Mamouth, il fête son anniversaire tous les 5 ans, car « ça passe pas vite » et fait la collection, entre autres, des figurines des Schtroumpfs ! Présent dans la bulle insonorisée en tant que complice, Julien Courbet s’avoue être un très bon ami. Les deux hommes sont même voisins de palier sans l’avoir recherché. « Nous avons les mêmes valeurs », avouent-ils.

Si Amel Bent a fait connaître sa mère auprès de la brigade des mineurs pour ses nombreuses fugues, dont la première à l’âge de 3 ans, c’est avec l’aide de sa mère qu’elle a couru les castings pendant plusieurs années. Lassée des réponses négatives, sa génitrice n’a pas souhaité aider sa fille pour les auditions de Nouvelle Star. La jeune Amel a alors vendu ses habits pour payer le voyage en train pour aller à Lille se présenter face au jury.

Au cours de l’émission, Jean-Luc Reichmann montre un autre aspect de son talent. En effet, il est capable de réaliser à la perfection des bandes-annonces. Preuve lors d’un défi : faire passer Bienvenue chez les Ch’tis comme un film à suspense, puis comme un long-métrage... érotique !

PANIQUE DANS L’OREILLETTE   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Slam : l’incroyable retour d’Enzo chez Cyril Féraud sur France 3 ? Le champion fait des révélations

2 - Plus belle la vie : Stéphane Hénon (Boher) de retour dans la suite de la série

3 - Qui veut être mon associé ? : Detective Box et Caps me, l’incroyable succès depuis leur passage sur M6


INTERVIEWS

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »

# Sean Kanan (Amour, Gloire et Beauté / Top Models) : « Ridge pourrait tuer Deacon par amour pour Brooke ! »

# Xavier, gagnant du Quiz des Champions (France 2) : « Jean-Luc Reichmann était content qu’un champion des 12 coups de midi gagne »