Pauline (Star Academy) : « Certains candidats sont prêts à tout pour aller le plus loin possible »

vendredi 25 janvier 2013 à 17:36 |
JLPPA

Ce 24 janvier, Pauline a rejoint Tony sur le banc des éliminés de la Star Academy. La benjamine de l’aventure n’a pas été repêchée par certains de ses camarades de jeu quelque peu stratèges comme elle l’explique au cours de cet entretien accordé à Toutelatele. Rencontre avec Pauline, à l’heure où elle prépare son premier single.

Jérôme Roulet : Vous avez quitté l’aventure sur « Ma révolution » de Jenifer avec un 12.25/20. Quel est votre ressenti suite à cette prestation ?

Pauline : Je me suis éclatée. Je me suis laissée porter par la chanson et le public, et j’ai osé quelques petites choses sur scène. C’est la première fois où je m’abandonnais réellement. Je ne pensais plus au travail, mais à mon moment. J’ai voulu vivre comme un artiste et plus comme un élève sur ce prime...

Pensiez-vous être repêchée face à Romain ?

Non, pas du tout ! Quand j’ai entendu que Nancy était sauvée par le public, je savais que c’était fini pour moi. Les élèves n’allaient pas juger sur la prestation, mais sur le plan affectif. Laurène et Sidoine eux, par contre, ont toujours choisi sur le plan artistique. Et si j’avais échoué ma prestation, ils n’auraient pas voté pour moi.

N’est-ce pas difficile de sortir alors que vous devanciez Romain dans les votes du public (34% contre 27%) ?

Quelque part un peu. Mais si le public est là pendant la Star Academy, il sera là aussi dehors, donc je n’ai rien perdu.

L’élimination de Mathilde a révélé une certaine stratégie de la part de certains candidats. L’avez-vous remarqué en vivant au château ?

Au début, des affinités se sont créées naturellement. Après, il y’a eu une espèce de tension au château qui m’a gênée. J’en ai parlé dans un cours de Juliette et j’ai dit tout ce que je pensais. Ça a servi pendant quelques jours et puis c’est reparti avec des tensions. Mais ces derniers jours, on ressentait des affinités qui se transformaient en stratégie. Quand on est rentré, c’était clairement le monde des Bisounours. Et puis on s’aperçoit que nos potes sont nos concurrents, des personnes qui peuvent prendre votre place. On entre alors dans la compétition.

« Quand on est rentré à la Star Ac’, c’était le monde des Bisounours ! »

Certains candidats sont-ils prêts à tout dans Star Academy ?

Oui, je le pense sincèrement. Il y en a qui sont prêts à tout pour aller le plus loin possible. Je ne donnerai aucun nom, mais ça se ressent vraiment. Il y en a qui ne jugent pas objectivement...

Vous avez toujours pu compter sur le soutien de Tony dans cette aventure. Comment est née cette relation ?

Tony a été un pilier, il a été un peu comme mon grand frère au début. Sous ses airs de grand costaud, il avait besoin qu’on le rassure. Des affinités se sont créées dès les répétitions du premier prime. Puis, quand on est rentré dans le château, on avait envie d’être ensemble, mais nous avions peur de l’image que cela pouvait donner. Après, c’était tellement fort... On a donc vécu le moment présent. Je n’ai pas compris moi-même ce qui m’arrivait. Tony a été un vrai coup de coeur. On s’aime toujours autant, et on est toujours ensemble.

PARTIE 2 : Pauline parle de son avenir dans la musique


L’aventure était-elle plus dure sans sa présence au château ?

La semaine a été assez compliquée. Je n’avais plus de soutien au château. J’ai été nominée et on s’en foutait complètement ! J’étais un peu seule au monde. Je me battais à contre-courant, mais cela fait partie du jeu. Mais si on m’avait sauvé, j’aurais continué l’aventure, car j’étais là pour ça. J’ai déjà vécu sans tous ceux qui étaient dans le château, donc j’aurais pu continuer toute seule, sans eux.

Avec quel professeur vous êtes-vous le mieux entendu au château ?

Je les adore sincèrement tous ! Même ceux qui m’ont cassé (rires). Si ça fait mal sur le coup, on ne peut pas prendre mal une critique constructive, qui est là pour aider. Je les aime tous et je les remercie, car j’ai fait beaucoup de progrès grâce à tout le monde. Pascal a été à mon écoute quand je n’allais pas bien. Juliette m’a aidé à trouver ma personnalité pour me lâcher sur scène, Rachid m’a donné des exercices pour ma justesse et ça a payé. Haspop m’a fait confiance avec un tableau, ça m’a touché. Et puis Charlotte, la directrice, a toujours été là pour nous. Elle est adorable. C’était une personne que j’appréciais beaucoup par son histoire et son vécu, et maintenant je l’aime encore plus !

Qui voyez-vous gagner Star Academy ?

Daniel, car il a la capacité. Et s’il gagne, je serai heureuse. Tout comme pour Sidoine également.

Après cette première expérience, aimeriez-vous participer à d’autres émissions comme Les anges de la télé-réalité ?

Non, car je ne n’aime pas forcément les émissions de télé-réalité à la base. La Star Academy est une émission artistique, de musique. Je ne suis pas dans une recherche de notoriété, mais dans une recherche artistique.

« Je travaille sur un premier single »

La musique alimentait-elle votre quotidien avant d’intégrer la Star Academy ?

Oui, je fais mes études par correspondance pour faire de la musique. Je travaille avec une petite équipe de compositeurs, auteur, manager. Ils m’ont soutenu dans cette aventure et ont travaillé sur nos projets pendant que j’étais au château. On travaille sur un premier single, et des chansons d’albums sont en cours. J’ai des choses à peaufiner maintenant que je chante encore plus juste (rires). La Star Academy m’a fait évoluer dans tous les sens du terme.

Dans quel univers musical souhaitez-vous évoluer ?

C’est un univers pop urbain, mais avec des touches latines. Je chante espagnol et italien, ce qu’on n’a pas vu à la Star Ac’. J’ai un grain dans ma voix qui change quand je chante dans ces deux langues. Mais je suis fan de la musique française. Le poids des mots dans un texte m’attire, comme ceux de Barbara. Mais mes influences sont aussi Shakira et la pop anglaise. Donc on va tout mélanger et j’espère que ça va plaire au public...

STAR ACADEMY   NRJ12  


AUDIENCES TV PRIME TIME

# Audiences TV Prime (samedi 2 juillet 2022) : Mongeville plus fort que le Combat des maîtres (TF1) et Fort Boyard (France 2)

# Audiences TV Prime (vendredi 1er juillet 2022) : Catastrophe pour Stéréo Club (TF1) et Camille Combal, battu par Stéphane Plaza, Tropiques criminels leader

# Audiences TV prime (jeudi 30 juin 2022) : La 7e compagnie impériale sur TF1, La stagiaire (France 3) survole Le meilleur pâtissier (M6)


INTERVIEW

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022