Plus belle la vie : Coup de froid aux 4 Soleils

Publié le mardi 21 février 2012 à 20:35
par
Plus belle la vie : Coup de froid aux 4 Soleils
© 

Au commissariat, Xavier a été arrêté et il a fait venir Lucie pour le représenter. Le substitut du procureur lui annonce qu’il est soupçonné d’être un trafiquant de drogues et que l’assassin de Yanis Boussad lui a tendu un piège. Xavier raconte (Flash-back) à l’avocate comment tout à commencer. Il avait forcé le jeune délinquant à témoigner, mais un homme en moto l’a tué avant qu’il ne parle. Avant de mourir sur le parvis du palais de justice, Yanis lui a donné un indice : la cité des 4 Soleils. Traumatisé par la mort du jeune homme, Xavier était bien décidé à retrouver le commanditaire du meurtre...

L’enquête de Xavier progresse lorsqu’il entend Jean-François mentionner que Djawad vivait dans cette fameuse cité des 4 Soleils avant de s’installer à Marseille. Le jeune homme vient d’être arrêté pour un flagrant délit de trafic de téléphones portables volés. Xavier joue alors de son pouvoir et promet de lui éviter trois ans de prison s’il l’aide à retrouver les assassins de Yanis. Le procureur veut monter une opération d’infiltration dans la cité. Djawad refuse et proteste avant de finalement accepter.

Xavier annonce à Johanna qu’il doit partir à Paris pour son travail. C’est important et urgent. La conversation est brève et face à la distance de son compagnon, Johanna s’inquiète. La jeune femme se sent menacée par Lucie, le “fantasme” de Xavier. Son départ pour Paris ravive sa jalousie maladive. Johanna panique et se persuade que Xavier la troupe avec Lucie.

Xavier et Djawad volent la camionnette contenant les téléphones volés et prennent la route pour Paris. Pour facilité son immersion, le procureur décide de porter un survêtement. Djawad lui dit que peut-être importe ce qu’il porte, il aura toujours l’air d’avoir un balai dans le cul. L’arrivée dans la cité est un choc des cultures pour le procureur bourgeois. D’abord, méfiant et mal à l’aise, Xavier découvre que les habitants de la cité ne sont pas ces gens faignants et violents qu’il croyait. Le duo fait la connaissance de Zacchary, un jeune garçon, qui se fait de l’argent de poche en louant ses services (comme surveiller les voitures la nuit).

Aux 4 Soleils, Djawad retrouve Amina, son premier amour. Le jeune homme est troublé de la revoir. Si lui n’a pas changé, elle est très différente. Et Amina semble avoir un niveau de vie confortable. Mais, bientôt, il découvre qu’elle est devenue la petite amie de Kerry, un ancien pote de la cité. Grâce au jeune Zacchary et monnayant quelques billets, Djawad apprend qu’il y a trois ans a dû travailler tout en continuant ses études. Mais, sa situation lui fait rater son BTS. Aujourd’hui, Amina est entretenue par Kerry et elle a repris ses études.


Les deux hommes sont installés chez la mère d’Amidou, l’ami d’enfance de Djawad, qui est en prison. Ils ont débarqués dans la région parisienne avec la cargaison des téléphones portables, dans le but d’attirer l’attention sur eux, ils revendent les objets volés au milieu de la cité, de manière ostentatoire. Les smartphones s’écoulent bien mais, personne ne manifeste d’hostilité à leur présence. Xavier est déçu.

Le petit trafic de Djawad et Xavier a finalement attiré l’attention des caïds de la cité. Ils sont enlevés durant la nuit. Ils sont alors cagoulés et ligotés à genoux. La situation périlleuse devient décalé puis, ridiculeusement étrange. Xavier prend ses ravisseurs de haut et se moque de leur numéro à la Scarface. Le chef s’énerve en lui disant que c’est un grand film et qu’il a des goûts de chiottes. Djawad intervient soutenant que c’est un “putain de film”. Alors, le caïd se met à réciter une réplique de Tony Montana, tandis que Djawad enchaîne à son tour, “If you stay loyal in this business.You’re gonna move up...” L’homme, Kerry, reconnait alors la voix de son ancien pote.

Chez Kerry, les trois hommes discutent business. Le truand accepte de les laisser faire leur trafic de téléphone à condition qu’ils partagent les bénéfices. Ensemble, ils fument du cannabis. Xavier Revel, qui n’a pas l’habitude, est vite stone. Le procureur évoque alors le “snoop”, le nouvel ecstasy faisant “fureur” à Marseille. Mais, Kerry nie avoir un lien avec le trafic de drogues. De retour chez la mère d’Amidou, Xavier est malade et vomi. Ce qui crée l’hilarité de Djawad. Le lendemain, Revel cherche à se rapprocher de Kerry. Pour cela, il lui promet de récupérer pour lui les 5 000 euros qu’un commerçant (ex-légionnaire ayant fait dix ans de prison) rebelle lui doit. Xavier se fait passer pour un inspecteur de l’hygiène et menace de fermer son restaurant. Le commerçant le soudoie et lui offre 5 000 euros.

Xavier a gagné la confiance de Kerry. Ce dernier l’emmène dans une soirée à Paris. Poker, alcool et prostituées. Le caïd “offre” une prostituée au procureur. Dans une chambre à l’écart, Xavier refuse d’avoir un rapport sexuel avec la jeune femme et attend. Et lorsqu’il croit pouvoir s’éclipser, Kerry le rejoint avec une autre travailleuse du sexe. Plus tard, ils quittent la soirée privée. Satisfait de sa soirée, Kerry se dit impressionné par Xavier. “Au début, je te prenais pour un rigolo comme Djawad. Mais t’as de l’ambition et des couilles”. Il finit par suggérer qu’il pourrait lui présenter le big boss.

Toujours hanté par la mort de Yanis, Xavier est prêt à tout pour trouver les coupables. Le lendemain de leur soirée intime, le procureur relance Kerry concernant sa possible rencontre avec le boss (“un parisien”). Mais, le caïd a dégrisé et lui dit d’oublier ce qu’il a dit. Alors, en l’absence de Kerry, Xavier pénètre dans l’appartement de celui-ci. A la recherche d’un indice, un nom ou une adresse, l’homme de loi est finalement surpris par Kerry, qui sort son arme et le traine jusqu’à la cuisine et lui enfonce la tête dans un plat mijoté, préparé par la mère d’Amidou.


Zacchary a prévenu Djawad et Amina. La jeune femme entre dans l’appartement. Elle dit qu’elle avait demandé à Xavier de relire un de ses devoirs et prétend que ce dernier l’aide à étudier. Après avoir sauvé la mise au procureur, Amina demande des explications à son ex-petit ami. Djawad refuse de lui dire mais il lui dit qu’elle devrait s’enfuir. Celle-ci lui demande partir avec elle. Il lui promet de la suivre. Les deux jeunes gens finissent par s’embrasser.

Fatou, la tante d’Amidou, a été emmenée dans un centre de rétention. La famille et les voisins s’inquiètent. Djawad demande à Xavier d’intervenir. D’abord, réticent, l’homme de loi joue de son autorité - avec succès - pour sortir la jeune femme de l’isolement. De retour à l’appartement, la joie de revoir tout le monde se mêle à la douleur des contractions. Fatou accouche à l’hôpital et nomme son fils, Xavier. Revel prend l’enfant dans ses bras et l’émotion le gagne.

Xavier passe un nouveau deal avec Kerry. Le truand lui confie un paquet de cocaïne pour un client. Le procureur est accompagné par Djawad pour faire sa livraison. Xavier souhaite que son compagnon de route garde le paquet sur lui. Mais, celui-ci refuse, à raison, puisque dans la rue, deux policiers font un contrôle d’identité. Djawad ne manque pas de leur faire remarquer la nature raciste de l’intervention policière. Revel s’éclipse en Vélib’, avant d’être finalement rejoint par le jeune homme. Le lieu de rendez-vous est une galerie d’art. En plein vernissage, Xavier est accueilli par le client, Auguste. Tandis que Djawad croise Lucie. L’avocate le prend pour un célèbre graffeur. Lorsque le procureur le retrouve dans la galerie, Lucie n’est plus là.

Johanna devient folle de ne pas savoir si qu’il se passe entre Xavier et Lucie. L’amoureuse dévorée par la jalousie décide de partir à Paris. “Je vais les confronter”dit-elle. Arrivée à Paris, elle cherche l’hôtel de l’étoile. Alors qu’elle interpelle un taxi et lui demande le renseignement, un homme se glisse dans le taxi et la voiture s’en va - Ah ces connards de Parisiens ! - Lorsque Johanna trouve l’hôtel de l’étoile. Le réceptionniste lui annonce qu’il y a plusieurs hôtels de ce nom dans la capitale. Johanna est toujours dans la rue avec sa valise. La jeune femme est furieuse et pense que Xavier lui a menti. Plus tard, celle-ci croise la route de Lucie. Elle suit alors l’avocate, qui entre dans une galerie d’art. Johanna l’aperçoit en train d’embrasser un autre homme.


Lucie retrouve son amant. Ils ont “Un proc sur les bras” L’artiste reproche à l’avocate d’avoir fait tuer le délinquant. Celle-ci lui répond que l’argent de ses trafics de drogues lui ont permis de garder sa galerie. Lui rétorque que la galerie lui a permis de blanchir son argent. Mais maintenant, jusqu’où est-elle prête à aller ? Pendant ce temps... Emu par la naissance de l’enfant de Fatou, Kerry demande à Amina de l’épouser. Paniquée, elle donne rendez-vous à Djawad. La jeune femme lui annonce qu’elle veut s’enfuir des 4 Soleils et le suivre à Marseille. Mais, ce dernier lui dit que ce n’est pas possible : il a une copine là-bas et il est amoureux. Amina lui reproche alors de s’être servi d’elle. Elle le gifle et lui dit qu’elle ne veut plus jamais le revoir.

Kerry retrouve Xavier et l’emmène dans un hangar. Le procureur pense s’approcher de son but. Mais, le caïd l’a laissé seul. Et lorsque la police débarque, il comprend qu’il a été piégé. De retour dans le temps présent. Xavier est menotté dans un commissariat de police. Lucie affirme croire à la version du jeune procureur. Elle demande si Djawad peut témoigner pour lui. Revel répond qu’il faut le protéger et lui dit où il se trouve. Sortie des lieux, Lucie passe un coup de téléphone et ordonne qu’on se débarrasse de Djawad.

Xavier a fait appelé Johanna. Elle l’a rejoint au poste de police. Revel lui demande de ne pas croire ce dont on l’accuse. La jeune femme s’excuse de sa jalousie et qu’elle a compris son erreur lorsqu’elle a vu l’avocate embrasser un autre homme. Xavier comprend alors que c’est Lucie, la taupe de son service, la boss du trafic du drogue et la commanditaire du meurtre de Yanis. Johanna tente de contacter Djawad, en vain. Elle se précipite dans un taxi, direction la Cité des 4 Soleils.

Dans la cité, Kerry sort une arme et menace Djawad. Il l’oblige à passer par dessus la balustrade et à avaler un comprimé (“A l’autopsie, on croira que tu étais complètement défoncé”). Tout à coup, Amina intervient et supplie Kerry de ne pas le tuer, en lui affirmant qu’elle l’aime et qu’elle ne veut pas que le père de ses enfants soit un meurtrier. Kerry hésite et pourtant refuse. La jeune femme lui asperge alors le visage d’un gaz lacrymogène. Djawad ne parvient pas à joindre Xavier. Dans la crainte qu’il soit mort, il pense qu’Amina doit s’enfuir avec lui à Marseille. Puis, Johanna arrive et lui explique la situation.

Djawad contacte Lucie. La criminelle veut garder sa place au soleil. Elle éliminera donc Djawad elle-même. Avant de se rendre au point de rendez-vous, elle exécute Auguste, son amant. Plus tard, de nuit, sur un quai de Seine, Lucie retrouve Djawad. Le jeune homme propose de reprendre le trafic de “snoop” à Marseille. Mais, la tueuse ne le croit pas, elle sait qu’il est devenu ami avec Revel. De plus, elle a besoin d’un bouc émissaire pour le meurtre d’Auguste. L’avocate tire sur le jeune homme, qui s’écroule. Elle dépose alors l’arme du crime près de son corps. Djawad se relève, mais le révolver est vide. Tout à coup, Zacchary surgit à son tour, un pistolet à la main. La police intervient à temps. La méchante avocate est arrêtée. Zacchary - qui ne perd jamais le nord - réclame 50 euros à Djawad pour le gilet pare balles. Puis, le jeune délinquant du Mistral fait une déposition à la police en faveur de Revel. Désormais amis, ils vont pouvoir rentrer à Marseille, où la vie est plus belle !

SOAP AWARDS 2021
Récompensez vos acteurs et séries préférés.
Votez dès maintenant pour leur offrir le trophée !

FRANCE 3   SERIES TV   PLUS BELLE LA VIE  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (dimanche 5 décembre 2021) : TF1 leader avec Les Tuche, La mule (France 2) relègue Vera (France 3), Dossier tabou déçoit M6

Audiences TV prime (dimanche 5 décembre 2021) : TF1 leader avec Les Tuche, La mule (France 2) relègue Vera (France 3), Dossier tabou déçoit M6


INTERVIEW
Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »

Patrick Paroux (Camping Paradis, TF1) : « Christian Parizot est convaincu qu’il a raison de râler »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021