Quotidien : Martin Weill sans Yann Barthès, un atout gagnant pour TMC ?

Martin Weill se voit confier pour la troisième fois de l’année un prime sur TMC. Après « La révolution du genre », le journaliste s’attaque au bien-être animal après des performances solides mais instables.

Publié le mardi 20 avril 2021 à 18:57
par
Quotidien : Martin Weill sans Yann Barthès, un atout gagnant pour TMC ?
©Capture TMC 

Ex-journaliste de Yann Barthès dans Quotidien, Martin Weill s’est émancipé depuis trois années pour parcourir le Monde à travers de nombreux primes programmés par TMC. Ce mardi 20 avril 2021, l’animal est au cœur du nouveau documentaire avec le sujet suivant : « Les animaux et nous : l’amour vache ».

Dans une thématique chère à son ancien confrère Hugo Clément (animateur de Sur le front, à suivre dimanche 25 avril en prime time sur France 5), l’émission évoque le bien-être animal et les nombreux questionnements qui prennent une ampleur croissante au sein de la société.

Entre les vidéos-chocs au sein des abattoirs, la controversée chasse à courre, la fermeture des parcs aquatiques... les perspectives d’amélioration semblent fermement désirées par les Français. La question suivante sera posée au cours de ce sujet : « Peut-on aimer les animaux et continuer à les enfermer, les tuer et les manger ? ».

Le genre n’a pas révolutionné les audiences

Le dernier prime du journaliste, consacré à « La révolution du genre », a notamment consacré quelques minutes à Bilal Hassani, récent représentant de la France à l’Eurovision. Le chanteur avait alors déclaré : « Chaque artiste raconte son histoire et je raconte quelque chose de vrai, quelque chose qui arrive à beaucoup de personnes, mais qui n’est pas assez exposé ». La mère de l’artiste et qui est également sa manageuse, est aussi intervenue pour afficher un soutien sans faille à son fils.

La dernière performance de TMC a constitué le plus faible prime de Martin Weill parmi ses quatre dernières soirées avec une moyenne de 689 000 téléspectateurs et une part de marché à hauteur de 3%. Le dixième canal avait toutefois figuré sur le podium de la TNT lors de cette soirée du 2 mars 2021, tout en séduisant les cibles commerciales.

Donald Trump, une source d’inspiration pour Martin Weill

Le premier numéro de l’année, « Tous complotistes », qui avait précédé celui sur « La révolution du genre », avait permis à Martin Weill d’enregistrer un record historique avec 1.1 million de Français au rendez-vous, soit 5% du public. À noter que les nombreuses soirées produites pour démolir l’action de Donald Trump ont connu des fortunes diverses.

En effet, « Martin Weill chez les Trumpistes », diffusé le 10 mars 2020, est à ce jour le thème le plus faible de l’émission puisqu’il a attiré 365 000 téléspectateurs (1.7%). À l’inverse, « Comment Trump a cassé l’Amérique », en marge des élections présidentielles, avait convaincu 859 000 curieux le 3 novembre dernier, soit 3.7% des 4 ans et plus.

Martin Weill : les animaux et nous, l’amour vache est à retrouver ce mardi 20 avril 2021 à 21h10 sur TMC juste après Quotidien présenté par Yann Barthès.

  ON VOUS RECOMMANDE  

AUDIENCES TV   TMC   QUOTIDIEN  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (dimanche 9 mai 2021) : Radin en tête, Django Unchained convaincant, Zone interdite s’accroche

Audiences TV Prime (dimanche 9 mai 2021) : Radin en tête, Django Unchained convaincant, Zone interdite s’accroche

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (dimanche 9 mai 2021) : Les Enfants de la télé font recette, Sept à Huit perd en intensité, Kaamelott lâche prise

Audiences TV Access (dimanche 9 mai 2021) : Les Enfants de la télé font recette, Sept à Huit perd en intensité, Kaamelott lâche prise


INTERVIEW
Sami Alliot (Les mystères de l’amour) : « Sam restera toujours obsédé par Fanny »

Sami Alliot (Les mystères de l’amour) : « Sam restera toujours obsédé par Fanny »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021