Sacha (Arte) : la terrible histoire vraie de Nicole Castioni (Sophie Broustal), sortie de l’enfer de l’inceste et de la prostitution

jeudi 3 février 2022 à 18:48 |
Capture Arte

La mini-série Sacha, présentée par Arte en prime ce jeudi 3 février 2022, revient sur le parcours chaotique d’une jeune femme sortie de l’enfer. Nicole Castioni, qui inspire le récit, est au casting mais pas dans son propre rôle.

Le drame Sacha, découpé en six épisodes, est à suivre à partir de 20h55 ce jeudi 3 février 2022 sur Arte. Il a la particularité d’accueillir au casting Nicole Castioni, figure principale des événements, mais dans la peau de l’une de ses propres tortionnaires, à savoir sa mère.

Une affaire sidérante de bout en bout. Tout semble commencer quand le propriétaire d’une pizzeria, Gilles Sarreti, se fait tirer dessus par Anne Dupraz, procureure à Genève. Autour du cercle professionnel et familial de l’accusée, c’est l’incompréhension.

Tandis que la victime est entre la vie et la mort, pour Antoine Dupraz, ex-mari d’Anne et procureur général, rien n’explique son geste. D’autant que la procureure refuse de s’expliquer.

La prostitution après l’inceste

Quelques semaines plus tôt, les inspecteurs Jasna Shaqiri et Thomas Hoffman s’étaient déjà rendus dans cette pizzeria suite à la découverte d’un doigt humain. Auditionnée à de maintes reprises, Anna finit par révéler qu’elle s’est prostituée de ses 19 à 24 ans pour Gilles Sarreti, dont la véritable identité est Philippe Teisser.

Le parcours d’Anne Dupraz est -en réalité- celui de Nicole Castioni qui a relaté son histoire dans son ouvrage autobiographique « Le soleil au bout de la nuit », paru en 1998 aux éditions Albin Michel et qui tourne autour de la toxicomanie et la prostitution. Mais ses plus profondes cicatrices remontent à bien plus longtemps quand elle a été victime d’inceste dès ses 5 ans.

« Une haine totale » pour ses bourreaux

Dans une interview accordée à Paris Match Suisse la Franco-Suisse a d’ailleurs confirmé : « Le vrai drame de ma vie, ce n’était pas la prostitution, c’était l’inceste. J’ai une haine totale pour ceux qui m’ont fait subir cela ».

Elle a également expliqué pourquoi elle avait accepté de jouer le rôle de sa mère, laquelle a dissimulé les sévices à son encontre : « La réalisatrice Léa Fazer trouvait intéressant que j’aie aussi un rôle. Mais quand elle m’a proposé celui-ci, j’ai eu les larmes aux yeux. Après des jours de réflexion, j’ai accepté, mais j’ai souhaité réécrire mes scènes afin qu’elles soient au plus près de ce que j’ai vécu ».

Sophie Broustal, notamment aperçue dans le téléfilm La loi de Julien, a été choisie pour incarner Nicole Castioni dans une mini-série scindée en deux soirée car Arte programme les trois premiers épisodes ce 3 février 2022 avant de dévoiler le final sept jours plus tard.

ARTE   SERIES TV  


ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - La fin de Touche pas à mon poste sur C8, Cyril Hanouna change Face à Baba et condamne Balance ton post

2 - Cash investigation : les 5 plus gros scandales d’Elise Lucet sur France 2, des Panama Papers à Lidl et Free

3 - Apolline de Malherbe critiquée en direct par Rachida Dati, polémique sur BFMTV


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022