Samira Lachhab (La Faute à Rousseau / Demain nous appartient) : « J’ai joué Leïla Beddiar avec amour, mais j’avais envie d’autre chose »

mercredi 18 mai 2022 à 16:40 |
Capture France 2

Ce mercredi 18 mai 2022 à 21h10, France 2 diffusera les deux premiers épisodes de la saison 2 de La faute à Rousseau. Samira Lachhab se confie sur l’évolution de la relation entre son personnage, Stéphanie, et Benjamin, joué par Charlie Dupont. Elle revient sur son départ de Demain nous appartient et évoque ses projets.

Benoît Mandin : Ce mercredi 18 mai 2022 à 21h10, France 2 lancera la saison 2 de La faute à Rousseau. Comment définiriez-vous votre personnage, Stéphanie ?

Samira Lachhab : Stéphanie est une amoureuse de l’amour. Elle est pleine de vie et s’entend très bien avec ses collègues. Dans l’histoire, on comprend qu’elle est séparée et qu’elle a un adolescent à la maison. C’est une maman indépendante.

Stéphanie va servir de fil rouge à cette saison 2 de La faute à Rousseau avec Benjamin, le personnage de Charlie Dupont. Quel regard portez-vous sur leur relation ?

C’est très compliqué. Au début, Stéphanie est partie un peu tête baissée dans cette histoire. Benjamin est un homme ado lorsqu’elle le rencontre. Il est libre de tout. Elle croit à cette histoire. Elle croit Benjamin mature et responsable. Stéphanie pense qu’ils vont enfin concrétiser en étant en couple. Elle veut une relation très simple et elle réalise que Benjamin est un éternel adolescent…

Comment avez-vous imaginé ce paradoxe avec Charlie Dupont ?

Je ne voyais pas Benjamin comme ça. Je l’imaginais un peu plus sérieux. Charlie Dupont a apporté énormément de légèreté et de douceur au personnage. Benjamin est hyper sensible et touchant. Mon duo avec Charlie Dupont a très bien fonctionné dès le départ.

« Entre Stéphanie et Benjamin, c’est très compliqué... »

À quelle évolution peuvent s’attendre les téléspectateurs au fil de la saison 2 de La faute à Rousseau ?

Je dirais à une relation presque chaotique. Cette saison 2 va être remplie de surprises émotionnelles dans le sens où au moment où l’un se sent prêt, l’autre ne l’est pas. C’est des rendez-vous manqués à chaque fois.

Parallèlement, Stéphanie est amenée à une remise en question. Quelles ressources va-t-elle trouver ?

Stéphanie est complètement perdue. Elle va rencontrer quelqu’un. Il est professeur dans le même établissement qu’elle et Benjamin. Stéphanie va croire à cette histoire-là. Benjamin sera toujours en train de la re-séduire et de lui expliquer qu’il regrette. Et en fait, il n’est pas prêt. Ça reste compliqué…

Jusqu’en octobre 2021, le public a pu vous retrouver dans Demain nous appartient . Pourquoi avoir fait le choix de quitter le feuilleton de TF1 ?

C’était peut-être pour avoir la possibilité de camper d’autres personnages. J’ai joué Leïla Beddiar avec amour, accompagnée d’une famille et équipe merveilleuse. Les scénaristes ont beaucoup écrit pour elle. J’avais envie d’autre chose. J’avais fait une première pause. Ils voulaient qu’un personnage phare meure dans l’histoire et ça s’est fait d’un commun accord avec TF1 et la production. J’ai eu beaucoup de propositions et la décision a été prise à ce moment-là.

« La mort de Leïla Beddiar dans Demain nous appartient m’a brisé le coeur »

Comment avez-vous réagi en apprenant que Leïla Beddiar allait mourir dans Demain nous appartient ?

Ça m’a brisé le cœur, mais il le fallait. C’était bien que Leïla Beddiar meure dans l’histoire. J’ai trouvé très touchante la fin de cette aventure. Que Leïla parte brûlée, c’est compliqué, mais on devine vraiment que Samuel était attaché à elle. Il y a eu beaucoup d’émotions autour de cette arche. Ça a été tellement fort qu’on ne pouvait pas le jouer autrement si Leïla Beddiar n’était pas morte.

Vous attendiez-vous à autant d’émotions auprès des fans de Demain nous appartient ?

Je l’ai réalisé par la suite. J’ai eu une vague de messages. Ça a été incroyable même des journalistes m’ont appelé pour me dire : « C’est fou ! Votre départ a été très touchant ». Je n’aurais pas pensé susciter autant d’engouement et d’émotions autour du personnage.

« Je viens de tourner Meurtres à Figeac avec Stéphane Plaza »

Le public a ensuite pu retrouver sur TF1 à travers Une si longue nuit. La série aura-t-elle une saison 2 ?

Je n’ai aucune information ni auprès de TF1 ni de la production. Mais à priori, je ne pense pas qu’il y aura une saison 2. Si elle devait avoir lieu, ce sera avec d’autres protagonistes. Notre intrigue a été jouée. Je ne vois pas ce qu’on pourrait jouer d’autre que cette histoire, où mon fils évite la prison à perpétuité.

Parallèlement, avez-vous d’autres projets ?

Je viens de tourner Meurtres en Champagne pour France 3. C’est une intrigue policière très simple. J’ai aussi joué dans Meurtres à Figeac avec Stéphane Plaza. Je campe sa belle-soeur. Mon mari était pharmacien et on réalise qu’il a été tué.

TF1   FRANCE 2   SERIES TV   DEMAIN NOUS APPARTIENT  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mardi 28 juin 2022) : Tandem (France 3) écrase Harry Potter (TF1) pour son final, flops pour France 2 et C8

Audiences TV prime (mardi 28 juin 2022) : Tandem (France 3) écrase Harry Potter (TF1) pour son final, flops pour France 2 et C8


INTERVIEW
Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »

Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022