The Voice > Olympe et Loïs sauvés par le public, Pierre G éliminé

samedi 27 avril 2013 à 23:36 | ,

Nikos Aliagas

La semaine dernière, lors du deuxième direct, les quatre coachs ont chacun dû se séparer de trois talents. Chaque clan ne comprend donc plus que quatre candidats, soit seize au total. « Ce soir, ça va être terrible », confie Florent Pagny dans un message enregistré à quelques heures du coup d’envoi de ce troisième acte. Le juré ne croit pas si bien dire : pour la première fois, les équipes sont réunies au grand complet. Un premier talent est qualifié par le public, deux autres par leur mentor. Le dernier, lui, quitte l’aventure. Après une ouverture par le quatuor sur « Allumer le feu » de Johnny Hallyday, la compétition peut commencer…

A une semaine des quarts de finale, l’équipe de Jenifer est la première à passer. Celle-ci est composée d’Anthony Touma, Sarah, Olympe et Laura Chab’. Ce premier a été sauvé par le public lors de son dernier passage sur le plateau. De fait, sa coach souhaite que le jeune homme prenne davantage de risques. Sur « Live and let die » de Paul McCartney & The Wings, commencée au piano et poursuivie sur l’instrument, Anthony assure le show. « C’est un grand perfectionniste. C’est un grand bosseur. (…) Peu importe ce que tu chantes, tu arrives à le ramener chez toi », assure une Jenifer conquise.

Le premier direct de la benjamine du groupe a été source de stress. Cette fois, Sarah chante en français, à la demande de sa coach. Pour ce faire, la candidate de Jenifer doit réaliser une prestation sur un titre d’une autre académicienne, Olivia Ruiz. « On ne m’y attend pas. Je sais aussi chanter des chansons douces », explique la jeune femme. Celle qui souhaite montrer qu’elle a sa place dans la compétition malgré son jeune âge reprend ainsi « J’traîne des pieds » et semble convaincre le quatuor. « Elle était plus rock et musicale que l’originale », assure même Louis Bertignac.

Sauvé par le public lors du premier prime, Olympe est anxieux : « Je ne peux pas me permettre de faire moins bien ». Le garçon défend sa place, pour la première fois en français, sur le tube de Mylène Farmer, « Désenchantée ». Un choix qui permet, selon Jenifer, de livrer ce qu’il a « au fond de lui ». Mission accomplie ? « Il est surprenant ce garçon ! Olympe, tu es envoutant. C’est tout en subtilité avec toi. Tu fais voyager les chansons comme tu veux. (…) Ça sort des tripes, c’est sincère », s’enorgueillit sa coach « complètement troublée ».


Difficile de passer après Olympe. Tel est le handicap de Laura Chab’. Ce soir, la candidate a choisi elle-même son titre après avoir dû reprendre le « Tourbillon de la vie » la semaine dernière, titre qu’elle ne connaissait pas deux jours avant sa performance. La jeune femme, accompagnée de sa guitare, entonne, en toute simplicité, « One day » d’Asaf Avidan. Et Jenifer de conclure : « Tu as cartonné. Tu ne t’es pas laissée envahir par ce fameux trac qui te paralyse si souvent. » Laura Chab’, elle, est satisfaite de sa performance, ayant été capable de gérer, « pour la première fois », son stress.

L’heure du choix est arrivée. L’huissier de justice vient remettre la fameuse enveloppe rouge avec, à l’intérieur, le nom du talent sauvé par les téléspectateurs. Sans surprise, Olympe est l’heureux élu. « La balle est maintenant dans le camp de Jenifer ». Celle-ci annonce un premier prénom, celui d’Anthony. « Ce sont mes quatre coups de cœur de l’émission, donc c’est difficile », explique la coach avant de départager parmi les deux filles encore en lice. « Je vais continuer avec Laura ». Sarah est ainsi éliminée.

À l’équipe de Florent Pagny de faire aussi bien, avec Pierre G., Dièse, Benjamin Bocconi et Nuno Resende. Le premier est prié d’opter pour une chanson dans la langue de Molière, « Le temps des cathédrales », sous l’œil complice de Garou. En répétition, le garçon peine sur certains sons. Mais la pression « rude » pousse celui-ci à redoubler d’efforts. « C’est celui qui a le moins de métier de toute mon équipe et pourtant il rattrape tout ce qu’il manque », souligne Florent Pagny, en précisant la difficulté pour Pierre d’un tel titre en étant « en pleine mue ».

Le juré a sauvé Dièse lors du premier direct. Un choix qu’il justifie aujourd’hui par une volonté d’aller « encore plus loin » avec la candidate. Celle-ci doit désormais projeter sa voix, même si elle n’apprécie guère l’exercice. C’est donc sur « I’m outta love » d’Anastacia, un titre qui nécessite « beaucoup de puissance », que la jeune femme envoie. En suite de sa prestation, lancée depuis une cage en or, son mentor la félicite : « Tu tiens bien l’espace, tu tiens bien la scène. Tu es une showgirl. »


Benjamin Bocconi est habitué à être « statique » sur scène. Au premier prime, le jeune homme s’est surpris à « faire le show ». Pour ce nouveau rendez-vous, celui-ci mise sur une reprise de Simon & Garfunkel. Pendant les répétitions, Florent Pagny avoue avoir déjà « des frissons ». Le talent réitéra-t-il cette performance en direct ? Affirmatif. « Chanter du Simon & Garfunkel en 2013 en prime c’est rare », se permet de lâcher Nikos Aliagas. « Ça démarre dans du velours, ça se termine dans l’acier. J’adore ça », conclut son mentor.

Pour faire sa sélection en direct, chaque coach se rattacher à « peu de choses » qui font la différence. Pour le cas Nuno Resende, Florent Pagny n’a jamais eu de mal : « C’est la perfection du début à la fin ». Pour le prouver, le talent reprend le classique « L’envie d’aimer ». Un choix jugé « périlleux », mais uniquement « pour la concurrence ». Sur le plateau, celui-ci est accompagné d’une chorale. « J’espère que Pascal (Obispo) t’a écouté. J’ai complètement halluciné. (…) Tu fais des trucs que je rêverais de faire », avoue Garou.

C’est justement Nuno Resende qui est sauvé par le public dans l’équipe de Florent Pagny. Un choix qui ne surprend pas l’artiste : « C’est juste la performance la plus parfaite. Il fait des choses que tout le monde ne peut pas faire. » Sans hésiter, le coach procède ensuite à ses choix. Très vite, il sauve Dièse, pour sa « classe » et « son élégance », avant d’ajouter in extremis « sa voix ». Puis, sans grande surprise, l’interprète de « Savoir aimer » désigne Benjamin. À 18 ans, Pierre termine ici son aventure The Voice.


Place à l’équipe de Louis Bertignac avec ses quatre talents : Cécilia Pascal, Louane, Shadoh et Loïs. Cecilia est la première du groupe à se produire sur le « Comme d’habitude » de Claude François. La jeune fille, très émue par la récente élimination de Pierre G, est « encore malade », mais a réussi une belle performance selon son coach. Florent Pagny est également convaincu : « Elle se l’est appropriée, on est même parti au niveau du rock »

Louane annonce que ce soir c’est le « direct du changement ». La jeune fille mise sur « Call me Maybe » de Carly Rae Jepsen. De quoi être « crazy » ! Et Louis est heureux, car « c’était quatre fois mieux qu’en répétition ». Jenifer avoue « adorer son grain de voix » et à la fois « sa fragilité et sa force ». Mais malgré ses compliments, Louane est déçue du départ de Pierre G. Florent Pagny, qui l’a éliminé, explique : « On est dans The Voice et non The look »

Shadoh prend un « gros risque » selon Bertignac en se produisant sur « Rodéo » de Zazie. Mais la jeune femme compte bien se surpasser. « Je ne suis pas fan du morceau, je t’avoue, mais tu assurais bien, tu as toujours ce groove même en français, j’adore ! ». Florent Pagny apprécie également le « super tableau au top » proposé sur la chanson.

Lois, dernier talent en compétition de l’équipe Bertignac, s’est frottée au « Goodbye my lover », la balade de James Blunt. « C’est intense, entier, direct, franc et juste. Ca rappelle un peu un jeune John Lennon » s’extasie Louis. Pour Garou, Loïs a une capacité vocale pour aller encore plus loin, car c’est encore « linéaire ». Jenifer n’est pas d’accord.

Sur le plan des votes du public, c’est sans surprise que Loïs, une des favorites de la compétition, décroche son ticket pour le quart de finale. Louis Bertignac doit trancher entre les trois talents restants encore en lice et décide d’aller plus loin dans l’aventure avec Cécilia et Louane, la benjamine. Shadoh est donc éliminée.


La fin de l’émission approche et l’équipe de Garou est ainsi la dernière à passer. Au sein du groupe, Emmanuel Djob, Manurey, Baptiste Defromont et Yoann Fréget. Emmanuel Djob opte pour un titre chanté par Johhny Nash et Jimmy Cliff, « I can see clearly now ». Entouré d’un groupe de gospel, le talent fait le show. « C’est un vrai, un authentique qui a envie de communiquer la musique » lâche le coach. Bertignac rajoute avec humour : « Ce que j’aime c’est que c’est un homme qui chante comme un homme ! »

Manurey s’envole dans « Le Sud », signé Nino Ferrer pour jouer sa place en quart de finale. À l’issue de la prestation, Garou est fier de son talent qui a su gérer son stress. « Sa fragilité, c’est sa force ! » a précisé le coach. Manurey est aux anges avec un sourire qui lui monte jusqu’aux oreilles : « Je suis super content ».

« Je le sauve, car il va être utile au rock français » Voici ce qu’avait dit Garou à propos de Baptiste Defromont. Il va pouvoir appuyer les dires de son coach en chantant pour la première fois en français sur le titre « Temps à nouveau » de Jean-Louis Aubert. Et c’est une standing ovation de Garou ! « Tu es fait pour être une grande rock star en France » selon lui. Quant à Jenifer, elle a un « petit faible » pour lui. Florent Pagny « adore ce qu’il dégage »

Pour Garou, Yoann Fréget est celui qui chante le mieux de cette saison 2 de « The Voice ». Il va tenter de ne pas décevoir son coach sur « Vole » écrit par Jean-Jacques Goldman pour Céline Dion. La mission est réussie pour le jeune homme. Garou est ému et n’a que des éloges pour son talent : « Tu as une voix exceptionnelle qui jette tout le monde par terre (...) Tu es la voix qui nous massacre tous dans cette compétition » Le public sera t’il de cet avis ?

Pour la dernière fois de la soirée, Nikos Aliagas ouvre l’enveloppe. Et les téléspectateurs choisissent d’emmener en quart de finale, Emmanuel Djob. Garou, « super fier des quatre », annonce que celui qui va partir ce soir doit s’inscrire de suite à la saison 3 car il a toutes les chances de gagner. Il décide de poursuivre cependant l’aventure avec Yoann et Baptiste. Manurey s’incline et quitte le show. Ils sont douze à avoir décroché leur ticket pour le quart de finale qui se déroulera samedi prochain en direct sur TF1.

TF1   REAL TV   THE VOICE  



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Touche pas à mon poste : ce que réserve Cyril Hanouna sur C8 pour la rentrée avec de nouveaux chroniqueurs, Benjamin Castaldi remplacé...

2 - N’oubliez pas les paroles : le retour de la maestro Natasha, Nagui chamboulé sur France 2

3 - Carla & Kévin (spoiler) : les révélations de son père, « Je n’ai jamais regardé tes émissions », fiasco d’audience sur TFX


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022