Top Chef 2014, le choc des champions : Jean Imbert détrôné !

Stéphane Rotenberg sur M6

Publié le lundi 28 avril 2014 à 23:59
par
Top Chef 2014, le choc des champions : Jean Imbert détrôné !
©Sébastien Zibi 

Après 14 semaines de concours « au plus haut niveau », le grand gagnant de Top Chef 2014, Pierre Augé, affronte Jean Imbert, le tenant du titre du trophée « Choc des Champions » remporté face à Naoëlle l’an dernier. C’est ainsi en direct que les deux candidats doivent proposer un menu « d’exception » composé des « produits les plus consommés par les Français ».

Pour les départager, le jury de Top Chef est présent et attribue un point à l’assiette qu’il préfère. Et le public a évidemment son mot à dire. Interrogé sur les retombées de sa victoire, Pierre avoue « assurer et assumer » sa récente exposition en redoublant d’efforts dans son restaurant. Jean, lui, affirme que « se remettre » dans le bain « n’est pas facile ». Direct oblige, le programme de M6 se doit de combler. Jean-François Piège, en co-commentateur façon Jean-Michel Larqué, se lance alors dans un monologue sur la « grande cuisine ».

Pour l’entrée, Pierre explique dans un magneto la marche à suivre pour concocter des « ravioles de tomates green zerba ». Et le lauréat du concours culinaire vante les mérites de cette variété. Pour le chef, la connaissance du produit est un atout de taille… Mais coup de théâtre : Pierre a décidé de changer de variété de tomates ! « Il a pris un risque fou ». Jean, lui, prépare une purée d’avocat pour ses « tomates mi-confites aux condiments ». Les commentaires s’enchaînent pour conférer à la compétition une haute teneur dramatique : « Il ne faut pas rater l’avocat. À être malin, on se met en danger ». Un plan sur le jury médusé suffit au présentateur pour extrapoler : « Les chefs le disent, ils sont dingues de tenter ça en direct.  »

À l’unanimité, les professionnels désignent l’assiette de Pierre, de quoi accentuer les encouragements intempestifs de ses amis supporters présents. « Mais on découvrira un peu plus tard votre vote chers téléspectateurs  ». Après cinquante minutes d’émission, et de questions pertinentes (« Alors, Pierre, c’est pas évident ?  »), place à un nouveau défi : la préparation du plat principal à base de bœuf et de pommes de terre.


Cette fois c’est Thierry Marx qui accompagne l’animateur. « Jean, c’est un équilibriste. Il sait revenir dans l’action ». Le public l’aura compris : rien n’est joué. Pour se défendre, le camarade de Norbert prépare un « Bœuf de Galice avec des pommes de terre barbecue ». Et pour cause, celles-ci sont cuites avec du charbon et du papier d’aluminium ! À l’issue de l’épreuve, pendant laquelle les téléspectateurs ont notamment pu retrouver diverses images d’anciennes émissions, l’heure est au verdict du jury. Et quand Christian Constant et Jean-François Piège ne donnent pas la même réponse, tous les regards sont portés sur Ghislaine Arabian. « Faites monter le suspense… », lui recommande Stéphane Rotenberg qui semble jouer une fois de plus sa carrière. La seule femme du jury finit par désigner Pierre qui mène ainsi de deux points.

La tension est telle que la production propose de « détendre l’atmosphère » avec un bêtisier. « Rien n’est perdu pour Jean Imbert  », rappelle-t-on dès la fin des images. Le dernier défi consiste en un dessert à base de pommes. Cette fois, c’est à Ghislaine Arabian de prendre la place de copilote. L’occasion d’apprendre, entre autres, que « la pomme est une source inépuisable d’inspiration ». Jean concocte une « Granny smith en surprise façon Tatin » pour sauver l’honneur. La Chef est admirative lors des préparatifs. Mais, quelques minutes plus tard, celle-ci préfère le visuel de son concurrent, même si son vote n’est qu’à titre consultatif. Le jury désigne finalement Jean.

« Ce n’était pas une cuisine ce soir, c’était une arène ». Les téléspectateurs font alors la différence pour départager les deux garçons. Le public préfère à 58% le dessert de Jean. De quoi offrir une égalité parfaite. Puis, le plat à base de bœuf permet à celui-ci de prendre la tête avec seulement 51%. En cas d’égalité, « comme il est de tradition », c’est aux Chefs de trancher.

Comme l’entrée de Pierre a été préférée à 67%, le quatuor doit donner son avis final. Tout au long du programme, le jury ayant accordé le plus de points à Pierre Augé, le suspense n’est pas vraiment à son comble. « Compliqué, hein ?  » demande l’animateur à Jean-François Piège, « le porte-parole ». Moins de 10 secondes suffisent à celui-ci pour désigner Pierre. Le candidat remporte le titre et 10 000 euros supplémentaires. Contraint de rendre l’antenne, ce dernier écourte ses remerciements. « On se retrouve l’année prochaine pour une nouvelle saison de Top Cheeeeeee… » résonne la voix de Stéphane Rotenberg en guise de conclusion.

M6   TOP CHEF  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mercredi 19 janvier 2022) : The Undoing s’achève en hausse pour TF1, Qui veut être mon associé (M6) puissant sur cibles, bon début pour L’amour presque parfait

Audiences TV Prime (mercredi 19 janvier 2022) : The Undoing s’achève en hausse pour TF1, Qui veut être mon associé (M6) puissant sur cibles, bon début pour L’amour presque parfait


INTERVIEW
Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »

Manon éliminée de N’oubliez pas les paroles (France 2) : « C’est un vrai marathon psychologique et physique »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022