Touche pas à mon sport (C8) : Gilles Verdez s’emporte contre la médicalisation du sport au haut niveau, un coup de « gueule » devant moins de 200 000 français

dimanche 9 octobre 2016 à 10:39 |
Capture C8

Un nouveau numéro de Touche pas à mon sport a été proposé ce samedi 8 octobre sur C8.

Estelle Denis est revenue sur les moments forts de cette semaine sportive, entourée de Gilles Verdez, Brahim Asloum, Clio Pajczer ou encore Ludivine Sagna.

Gilles Verdez s’est dit « scandalisé » par la médicalisation du sport au haut niveau et a crié « halte au calendrier infernal ». Brahim Asloum a assuré que personne ne forçait les sportifs à aller au-delà des limites.

Par ailleurs, les chroniqueurs ont évoqué le scandale sexuel d’un joueur des All-Blacks ainsi que le projet de la FIFA d’organiser une Coupe du Monde à 48 équipes.

Le passage en hebdomadaire du talk sportif n’a pas permis à Estelle Denis de faire décoller les audiences. Ce 8 octobre encore, Touche pas à mon sport est resté sous la barre des 200 000 téléspectateurs et des 2.0% de part de marché, réunissant 194 000 fidèles, soit 1.9% du public.

Suivi des audiences veille de « Touche pas à mon sport » à 17h10 sur C8
DateTéléspectateursPDA 4+
C8 10/09/2016 189 000 2.1%
C8 17/09/2016 211 000 2.0%
C8 24/09/2016 180 000 2.0%
C8 01/10/2016 172 000 1.7%
C8 08/10/2016 194 000 1.9%
AUDIENCES TV    SPORT    C8    TOUCHE PAS A MON SPORT   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Avis de recherche, Le Jeu de la vérité... les émissions cultes de Patrick Sabatier rediffusées pour la 1ere fois à la TV

2 - Tomer Sisley sur la fin de Balthazar sur TF1 : « Je n’aurais pas aimé faire la saison de trop »

3 - Frank Delay (2Be3) : pourquoi il a refusé de faire Danse avec les stars sur TF1


INTERVIEWS

# Dembo Camilo (Ici tout commence, TF1) : « Souleymane ne va pas retenter de récupérer Deva »

# Elsa Esnoult (Les mystères de l’amour, TMC) : « Fanny va pardonner John pour sa relation avec Gabriella »

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »