Touche pas à mon sport : Estelle Denis mis en échec pour sa première à 23 heures

dimanche 23 octobre 2016 à 09:17 |
Capture C8

Face aux déconvenues d’audience et un horaire souffrant d’un manque de contenu, C8 a décidé de déplacer le magazine quotidien Touche pas à mon sport, en seconde partie de soirée et non plus en fin d’après-midi.

Estelle Denis et ses différents chroniqueurs sont revenus sur la défaite lyonnaise face à Guingamp (1-3), les résultats du soir et ont longuement débattu autour du classique PSG/OM, à venir ce dimanche 23 octobre sur Canal+.

Pour son carton rouge de la semaine, Gilles Verdez a vivement critiqué la parcours du Tour de France 2017, jugeant la Bretagne « délaissée », la Normandie « abandonnée » et le Nord « sinistré ». Dominique Grimault s’est montré en accord avec son collègue, rappelant les attaches bretonnes des grands champions tels Bernard Hinault et Louison Bobet.

Le talk-sportif, pour sa première à 23 heures, a captivé 160 000 fidèles, soit 1.6% de part d’audience, face à une rude concurrence : NCIS, Danse avec les stars, On n’est pas couché... Estelle Denis enregistre son pire résultat depuis la reprise. À l’inverse, samedi dernier, Touche pas à mon sport avait réalisé son meilleur score de la saison, entraînant 242 000 téléspectateurs, pour 2.3% du public.

AUDIENCES TV    SPORT    C8    ESTELLE DENIS    TOUCHE PAS A MON SPORT   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Anne-Claire Coudray : la journaliste explose en direct avant son départ sur TF1

2 - Avis de recherche, Le Jeu de la vérité... les émissions cultes de Patrick Sabatier rediffusées pour la 1ere fois à la TV

3 - Tomer Sisley sur la fin de Balthazar sur TF1 : « Je n’aurais pas aimé faire la saison de trop »


INTERVIEWS

# Dembo Camilo (Ici tout commence, TF1) : « Souleymane ne va pas retenter de récupérer Deva »

# Elsa Esnoult (Les mystères de l’amour, TMC) : « Fanny va pardonner John pour sa relation avec Gabriella »

# Frédérique (Les Reines de la route, 6ter) : « Je ne me suis pas amusée à me faire passer pour quelqu’un d’autre »