Ugly Betty > Becki Newton, l’interprète d’Amanda se confie

Personnage le plus déjanté de la série Ugly Betty, l’imparable Amanda doit toute son excentricité à son interprète Becki Newton. Cette jeune américaine, habituée jusqu’ici à la figuration, était l’une des actrices les plus attendues du Festival de Télévision de Monte-Carlo. Avec son acolyte Michael Urie (Marc St. James), la pétillante actrice a illuminé le Rocher. Rencontre.

Publié le lundi 3 août 2009 à 13:15
par
Ugly Betty > Becki Newton, l’interprète d’Amanda se confie
©Festival de Télévision de Monte-Carlo  

Tony Cotte : Vous incarnez depuis plusieurs saisons Amanda, l’hôtesse d’accueil de Mode Magazine, présentée comme la garce de Ugly Betty. Interpréter un tel personnage vous vaut-il des réactions surprenantes de la part des gens que vous croisez ?

Becki Newton : La majorité des gens ne me reconnaît pas. Bien sûr, quand on me voit en interview ou à l’écran, je suis maquillée et coiffée. Dans la vraie vie, quand je marche normalement avec des tenues de tous les jours, je ne ressemble pas du tout à Amanda. J’ai déjà eu de longues conversations sur Ugly Betty avec des téléspectateurs de la série sans qu’ils ne sachent qui je suis. C’était très amusant (rires).

De nombreux acteurs prennent plaisir à incarner un personnage considéré comme « méchant ». Est-ce votre cas ?

Les personnages les plus méchants sont souvent les meilleurs rôles à jouer. Grâce à eux, on peut aller plus loin. Il est possible d’être fou, marrant, voire stupide, et de rire de tout ça. Si je devais interpréter une fille « gentille » et « normale », il me serait impossible de faire tout ce que je fais grâce à Amanda. Ce serait bien moins plaisant en tant qu’actrice.

Vous avez déclaré que le personnage d’Amanda est inspiré de l’attitude des actrices lors des castings. Hollywood est-il réellement rempli de stéréotypes de la sorte ?

Je ne pense pas que ce soit une généralité, mais il m’est arrivée de croiser des filles de ce genre. À certaines auditions, quand il n’y a qu’une place pour un rôle précis, certaines actrices n’hésitent pas à intimider leurs concurrentes en les regardant de haut. Lors des castings, on peut trouver de vrais stéréotypes, des personnes qui savent très bien s’y prendre pour déstabiliser les autres. J’ai tendance moi-même à fuir quand je me retrouve nez à nez avec l’une d’entre elles.

Vous avez également été mannequin. Ugly Betty étant un pamphlet du milieu de la mode, les nombreux clichés de la série sont-ils tous une réalité ?

Je l’ai juste été à un petit niveau. Comme tout cliché, ils sont exagérés. Chaque personnage de la série se doit d’en être un dans une certaine mesure, mais pour chaque stéréotype montré, on retrouve sa face cachée. Par exemple, Amanda peut être considérée comme une horrible garce, mais on peut apercevoir, juste un instant, un peu d’humanité en elle. Il en est de même pour Betty. Cette fille a beau être parfaite moralement, il lui arrive de déraper... Tout marche dans les deux sens et c’est justement le cas du monde de la mode.

Lors de la deuxième saison, Naomi Campbell a fait une apparition. Comment s’est déroulé le tournage des quelques scènes en sa compagnie ?

Elle est apparue lors du final de la saison 2 dans un gigantesque stade de baseball. Compte tenu du lieu, il a été très difficile de retenir les fans et les paparazzi. Il y en avait de partout, c’était une expérience surréaliste.

Lindsay Lohan et Victoria Beckham sont également apparues dans Ugly Betty. Pouvez-vous revenir sur leurs expériences ?

Je n’étais pas là quand Lindsay Lohan a tourné ses scènes (l’interview a été réalisée en juin 2008. À cette époque, celle-ci n’avait tourné qu’un seul épisode de la série, ndlr). Victoria (Beckham, ndlr) a été sympathique avec toute l’équipe, c’est une personne drôle qui sait faire preuve d’autodérision et c’est une grande qualité. Elle sait jouer avec la perception que les gens ont d’elle. J’aime quand une personne est capable de rire d’elle-même.

Si vous aviez la possibilité d’engager un guest pour les futurs épisodes de la série, quel(le) acteur(rice) choisiriez-vous ?

(elle hésite) Pee-Wee Herman. C’est le personnage incarné par Paul Reubens dans plusieurs émissions de télévision aux États-Unis. Il est très populaire et collerait parfaitement à l’esprit de Ugly Betty.

- Ugly Betty > rencontre avec Michael Urie, alias Marc St. James

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   SERIES TV   UGLY BETTY  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (jeudi 28 mai 2020) : Les Bronzés leader, Cassandre impressionne, flop pour This is Us sur M6

Audiences TV prime (jeudi 28 mai 2020) : Les Bronzés leader, Cassandre impressionne, flop pour This is Us sur M6

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (jeudi 28 mai 2020) : Camille Combal respire, Tous en cuisine relâche, C à vous et 28 minutes en baisse

Audiences TV access (jeudi 28 mai 2020) : Camille Combal respire, Tous en cuisine relâche, C à vous et 28 minutes en baisse


INTERVIEW
Maureen éliminée de N’oubliez pas les paroles : « Abandonner mon micro d’argent n’était pas imaginable ! »

Maureen éliminée de N’oubliez pas les paroles : « Abandonner mon micro d’argent n’était pas imaginable ! »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020