Ugly Betty > Rencontre avec Michael Urie, alias Marc St. James

Fidèle serviteur de Wilhelmina Slater, Marc St. James est un des personnages clé de la série Ugly Betty. Si l’assistant de rédaction aime utiliser Betty comme souffre douleur, son interprète, Michael Urie, passe sur le grill à l’occasion de Festival de Télévision de Monte Carlo. En compagnie de sa meilleure amie, à l’écran comme à la ville, Becki Newton, le jeune homme se prête au jeu des questions / réponses. Pour Toutelatele.com, l’acteur met cartes sur table.

Publié le lundi 10 août 2009 à 13:03
par
Ugly Betty > Rencontre avec Michael Urie, alias Marc St. James
©Festival de Télévision de Monte-Carlo 

Tony Cotte : Votre personnage est présenté comme le gay langue de vipère de la série. En tant qu’acteur, trouvez-vous cette description représentative de votre personnage ?

Michael Urie : Marc n’est pas un mauvais garçon, il est juste incompris. Il se donne des airs de « méchant » uniquement pour aller le plus loin possible dans le monde de la mode. Il est capable de faire pratiquement tout ce que Wilhelmina lui demande, mais il a bon cœur. On a pu le voir plusieurs fois au cours de la série, que ce soit avec Amanda ou Justin, le neveu de Betty. Au fond, c’est un mec bien... enfin, vraiment tout au fond (rires).

La particularité de Marc reste son choix vestimentaire. Est-ce réellement un plaisir de porter toutes ces tenues très... extravagantes ?

Ce n’est pas toujours agréable car les vêtements peuvent être très inconfortables et serrés. Il m’arrive même de ne pas savoir comment les porter ! Par exemple, j’ai un morceau de tissu et je ne sais pas s’il est fait pour être mis autour du cou ou à ma taille (rires). Mais en général, les fringues de la série sont plutôt sympas. Quand j’arrive sur le tournage, et que j’entre dans ma loge, c’est souvent une bonne surprise de découvrir ce que je dois porter.

Votre personnage est particulièrement efféminé. Quelles sont vos sources d’inspirations pour cette facette de Marc ?

Je m’inspire de plusieurs personnes dans mon entourage, particulièrement mon styliste et un maquilleur que je connais. Ils sont très marrants, exubérants, avec un petit côté « garce », mais ils sont adorables. La démarche et l’attitude de Marc sont également inspirées du personnage de Wilhelmina Slater. Elle est son modèle.

La production d’Ugly Betty a déménagé à New York pour sa troisième saison. Ce départ vous a-t-il perturbé ?

J’ai déménagé à Los Angeles pour le rôle de Marc, et je suis finalement retourné à New York. C’était une très bonne initiative, nous avons pu tourner de véritables scènes à l’extérieur et donner plus de réalisme à la série. New York est également l’une des capitales de la mode, ça ne pouvait être que bénéfique pour Ugly Betty.

Avec le nombre recrudescent de guest-star dans la série, peut-on dire que Ugly Betty est devenu le digne successeur de Will & Grace ?

La démarche de Ugly Betty est différente. Notre série tourne autour du monde de la mode et des célébrités. Beaucoup de guest dans la série, comme Naomi Campbell, Victoria Beckham ou Gene Simmons, ont interprété leur propre rôle, ou du moins une version détournée de leur image publique. Dans Will & Grace, les artistes ou acteurs populaires incarnaient un personnage, un peu comme Lindsay Lohan avec nous. Malgré sa notoriété, elle a d’ailleurs fait ce qu’elle savait faire, à savoir jouer la comédie, et je dois dire que c’est une bonne actrice.

Dans la série comme dans le civil, vous êtes le meilleur ami de Becki Newton (interprète d’Amanda), un peu à la manière de Katherine Heigl et T.R Knight. L’amitié serait-elle donc vraiment possible à Hollywood ?

(rires) C’est beaucoup plus fréquent que l’on ne pense. En réalité, je suis ami avec une majorité du casting de Ugly Betty, croyez-le ou non. J’adorerais vous faire part de ragots sur les coulisses, mais il n’y a vraiment rien à dire. Les intrigues de la série sont si drôles, et parfois stupides, qu’il est difficile de se prendre trop au sérieux et de ne pas s’entendre. L’ambiance ne peut être que bonne, et elle l’est...

- Ugly Betty > Becki Newton, l’interprète d’Amanda se confie

  ON VOUS RECOMMANDE  

TF1   SERIES TV   UGLY BETTY  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV Prime (mercredi 3 juin 2020) : The Resident accrochée par Top Chef, Peur sur la base complète le podium

Audiences TV Prime (mercredi 3 juin 2020) : The Resident accrochée par Top Chef, Peur sur la base complète le podium

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV Access (mercredi 3 juin 2020) : Qui veut gagner des millions séduit, Quotidien s’offre des records, Tous en cuisine remonte

Audiences TV Access (mercredi 3 juin 2020) : Qui veut gagner des millions séduit, Quotidien s’offre des records, Tous en cuisine remonte


INTERVIEW
Cyprien Cini (Zemmour et Naulleau) : « Sandrine Sarroche et moi ne faisons pas la même chose »

Cyprien Cini (Zemmour et Naulleau) : « Sandrine Sarroche et moi ne faisons pas la même chose »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2020