Faites entrer l’accusé : comment Valérie Subra a inspiré un couple de meurtriers 30 ans plus tard

dimanche 2 août 2020 à 18:23 |
Capture RMC Story

Ce dimanche 2 août, Christophe Hondelatte revient sur les crimes de Valérie Subra et ses complices dans un numéro de Faites entrer l’accusé. Cette affaire a trouvé un écho une trentaine d’années plus tard.

En acquérant la marque Faites entrer l’accusé, la référence absolue parmi les magazines de faits divers sur le petit écran, RMC Story est attendu au tournant. Alors qu’elle rediffuse d’anciennes enquêtes depuis plusieurs mois, elle proposera des sujets inédits à la rentrée, sous l’impulsion du duo Rachid M’Barki / Dominique Rizet.

D’ici là, les fidèles peuvent suivre l’affaire « Valérie Subra : la mort sur rendez-vous » à partir de 21h05 ce dimanche 2 août et qui traite des crimes barbares perpétrés par un trio composé de jeunes gens âgés de 18 à 21 ans. Parmi eux : Valérie Subra, la benjamine de la bande. Entourée de deux garçons, la jeune femme a servi d’appât pour attirer des hommes riches dans le but de les dépouiller après les avoir torturés et tués.

Un trio sauvage, mais plus en cage

L’enquête a démarré le 8 décembre 1984 lorsque la police a découvert le corps d’un avocat qui avait rendez-vous avec une jeune fille dans un restaurant chic. Neuf jours plus tard, une autre victime, un commerçant, est retrouvée à son tour assassinée. Très vite, les policiers font le rapprochement entre les deux affaires. Les deux hommes étaient en contact avec Valérie Subra.

Malgré les lourdes peines prononcées contre les trois voyous, tous ont été libérés au début des années 2000. Jean-Rémi Sarraud a même accepté de revenir sur son passé criminel pour Christophe Hondelatte et ses équipes.

Une mère complice

Ce fait divers a inspiré un autre trio qui a sévi près de trente ans plus tard. Olivia et Youcef, la vingtaine passée, ont piégé de nombreux hommes sur des sites coquins. Grâce à des rendez-vous arrangés et de la drogue distillée dans les verres, le couple a dérobé de nombreux objets de valeur, dont une Audi A3. La mère d’Olivia aidait sa fille à repérer ses propres victimes. Il faut dire qu’elle avait conseillé à sa fille de se prostituer si jamais elle ne parvenait pas à bien gagner sa vie par le travail.

En 1995 déjà, Valérie Subra avait inspiré le drame L’appât, réalisé par Bertrand Tavernier, avec Marie Gillain dans le rôle de la meurtrière.

RMC STORY    FAITES ENTRER L’ACCUSE   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Y’a que la vérité qui compte : Bataille et Fontaine remplacés par Cyril Hanouna, audience gagnante pour C8 ?

2 - TF1 : audience en chute libre pour Alain Chabat et son late show

3 - M6 : La France a un incroyable talent supprimée, bouleversement pour Marianne James et Sugar Sammy


INTERVIEWS

# Pauline (Les Mamans, 6ter) : « Avec François-Maxime, on ne se côtoie plus au quotidien »

# Meghane (Les Mamans, 6ter) : « Le plus dur au quotidien est cette bataille administrative qui n’en finit pas pour Gabriel »

# Angelica (Les Mamans, 6ter) : « Avec Tony, c’est terminé, je n’en veux plus dans ma vie »