La comtesse (Arte) : l’histoire vraie d’Elisabeth Báthory (Julie Delpy), la meurtrière sanguinolente qui a inspiré Dracula

vendredi 4 mars 2022 à 18:42 |
Capture Arte

Les téléspectateurs hématophobes sont priés de s’abstenir. Ce vendredi 4 mars 2022, Arte diffuse La comtesse, long-métrage cru autour de la légende d’Elisabeth Báthory, alias « La comtesse sanglante ».

La légende en fait l’une des plus grands criminelles du millénaire passé. La folie d’Elisabeth Báthory est retracée dans le film La comtesse, à suivre dès 20h55 ce vendredi 4 mars 2022 sur Arte.

Affublée des surnoms évocateurs « Comtesse sanglante » ou bien plus tard « Comtesse Dracula », elle va inspirer grand nombre d’artistes au cours des siècles suivant son existence sanguinolente.

Sous le règne des Habsbourg, à la fin du XVIe siècle en Hongrie, la comtesse Elizabeth Báthory est la femme la plus crainte, admirée et à la fois haïe du Royaume. Créancière du roi, elle tombe amoureuse d’Istvan, un jeune bourgeois, à l’occasion d’un voyage à Vienne. Mais convaincue que son âge avancé ne lui permette plus de retenir ses jeunes amants, elle cherche par tous les moyens à obtenir une cure de jouvence.

Julie Delpy, à sang pour sang

Sombrant progression dans la folie, Elisabeth se persuade de pouvoir parvenir à ses fins en baignant dans le sang de jeunes vierges. Cela signe le début des sévices où vont s’accumuler des dizaines voire des centaines de meurtres, précédés des tortures les plus innommables.

Julie Delpy est dans la « peau » de la Comtesse. Heureux hasard de sa filmographie, le premier long-métrage significatif auquel elle a participé date de 1986 et il s’intitule... Mauvais sang. Michel Piccoli et Juliette Binoche y ont tenu les rôles principaux de cette biographie très crue.

Si le nombre des victimes reste très approximatif aujourd’hui - les sources s’étendent d’une cinquantaine à un demi-millier de mortes -, la cruauté des crimes et les pulsions incontrôlables d’Elisabeth ont constitué la légende de la Comtesse. Mariée à 15 ans au comte Ferenc Nadasdy, elle a pourtant vécu une enfance et une adolescence paisibles et rien ne laissait présager des horreurs perpétrées durant son règne.

Elisabeth Báthory a échappé à la sentence capitale

Les vierges dénichées par la Comtesse ont été battues à mort, brûlées, fouettées, torturées au fer rouge et par des tenailles. Vidées de leur sang, elles ont longuement agonisé et tous les crimes d’Elisabeth lui ont valu d’être traduite devant la justice. Condamnée à la réclusion à perpétuité, elle a vécu les trois dernières années de sa vie, isolée, avant de décéder à l’âge de 54 ans le 21 août 1614.

Son parcours meurtrier a inspiré bon nombre d’œuvres. La plus célèbre est bien sûr la naissance du Comte Dracula - Vlad « L’Empaleur » - par l’auteur irlandais Bram Stoker.

La comtesse est à suivre ce vendredi 4 mars 2022 à 20h55 sur Arte, juste avant le film Only lovers left alive avec Tilda Swinton.

ARTE   CINEMA  


ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Jessica Thivenin (Les apprentis aventuriers, finale, W9) : « Être obligée de faire des coups tordus est très dur... »

2 - C’est Canteloup : la dernière apparition d’Alessandra Sublet sur TF1, sa passion secrète finalement dévoilée

3 - La 7ème Compagnie (TF1) : comment Chaudard, Pitivier et Tassin vont arriver dans une série sur Netflix avec Sébastien Thoen et Jonathan Cohen ?


INTERVIEWS

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »

# Sophie Ferjani (Tout changer ou déménager) : « Avec Antoine Blandin, Stéphane Plaza était notre cible commune »

# Jazz et Laurent Correia : « Un membre de la JLC Family, auquel personne ne s’attend, va nous quitter »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022