Mise à nu (France 2) : une histoire vraie pour Julie de Bona, victime de « revenge porn » et de cyberharcèlement ?

mercredi 30 mars 2022 à 18:44 |
Capture France 2

Julie de Bona est victime d’un « revenge porn » dans le téléfilm inédit Mise à nu, programmé par France 2 en prime ce mercredi 30 mars 2022. La chaine publique consacre ainsi une soirée spéciale au cyberharcèlement.

Le téléfilm Mise à nu est à suivre à partir de 21h10 ce mercredi 30 mars 2022 à l’occasion d’une soirée spéciale délivrée par France 2 autour du cyberharcèlement. Julie de Bona campe une femme piégée sur internet par son amant et qui voit sa vie familiale bouleversée.

Mère célibataire de deux enfants, Sophie est séduite par Vincent Marsac, un libraire installé face à son restaurant. Après une liaison de quatre mois, elle décide de quitter son amant, devenu possessif et exigeant.

Un jour, sa vie bascule quand une vidéo intime atterrit sur internet et choque tout son entourage. Désabusée et lâchée de tous, elle décide de se venger en commettant l’irréparable sur un homme pourtant aimé de tous dans le quartier.

Le « revenge porn », un phénomène de plus en plus courant

Dans les colonnes de l’hebdomadaire Télé 7 jours, l’actrice a tenu à traiter d’un sujet assez rare sur le petit écran : « Quand on a commencé à travailler sur le téléfilm, il y a deux ans, on entendait très peu de parler de revenge porn. Depuis, beaucoup de personnes en ont été victimes. En un clic, on peut ruiner la réputation et la vie de quelqu’un ».

Mise à nu est également un moyen de faire prendre conscience qu’il est très compliqué de s’en sortir une fois la machine infernale lancée : « On peut difficilement arrêter la diffusion d’une image. Il y aura toujours une trace de l’agression, sauf si l’on fait retirer les images, site par site ».

Julie de Bona a résumé le calvaire de Sophie en une phrase : « Si j’ai envie de prendre mon corps en photo, personne n’a le droit de s’en servir contre moi ».

Seulement 200 condamnations en 2020 en France

Sophie, le personnage campé par Julie de Bona, n’est pas inspirée d’une victime en particulier, mais ce phénomène de revenge porn est de plus en plus fréquent. 40% des Français interrogés ont en effet affirmé avoir été victimes de violences en ligne. En 2020, plus de 3 000 victimes ont déposé plainte pour ce phénomène, mais seulement 200 condamnations ont été prononcées en France.

En deuxième partie de soirée, la chaîne publique propose le documentaire Ennemi intime donnant la parole à trois femmes et un homme, tous victimes de porno divulgation. Un débat mené par Marie Drucker conclura cette thématique déroulée au lendemain de celle autour des violences conjugales assurée par M6 en remplacement de NCIS.

La soirée spéciale cyberharcèlement est à retrouver ce mercredi 30 mars 2022 à 21h10 sur France 2.

FRANCE 2   FICTIONS  



AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (mercredi 29 juin 2022) : Faux-semblants (France 2) s’impose face à Doc (TF1), Stéphane Bern résiste avec Le village préféré des Français (France 3)

Audiences TV prime (mercredi 29 juin 2022) : Faux-semblants (France 2) s’impose face à Doc (TF1), Stéphane Bern résiste avec Le village préféré des Français (France 3)


INTERVIEW
Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »

Olivier Valverde (Les Mystères de l’amour, TMC) : « Alban n’est pas un manipulateur ou un pervers, il est très sincère avec Béné, Cathy et Béatrice »







Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022