TF1 / M6 : la fusion annulée, le mariage n’aura finalement pas lieu pour affronter Netflix, Amazon, Disney...

vendredi 16 septembre 2022 à 19:48 |
Capture TF1

Seize mois quasiment jour pour jour après leur annonce de projet de fusion, TF1 et M6 ont été contraintes d’abandonner cette idée ce 16 septembre 2022. Les deux groupes audiovisuels ont refusé les demandes de cessions de chaines de l’Autorité de la Concurrence pour valider l’opération...

Ce vendredi 16 septembre 2022, après plusieurs mois de travail, TF1 et M6 ont annoncé l’abandon total de leur projet de fusion en raison des demandes de l’Autorité de la Concurrence. Ces dernières ont été jugées impossibles par les deux groupes.

En effet, l’Autorité accordait son aval seulement si une des deux chaines premium, à savoir TF1 ou M6, était cédée à un autre groupe, en plus d’autres canaux TNT. Il n’y avait alors plus aucun sens à cette opération qui avait pour but de créer un grand groupe permettant d’affronter au mieux la déferlante des plateformes internationales comme Netflix, Amazon ou encore Disney+ .

Des projets de cessions déjà actés, mais insuffisants

Pour rappel, lors de la phase des négociations, TF1 et M6 s’étaient entendues pour vendre TFX et 6ter au groupe Altice possédant déjà BFMTV, RMC découverte et RMC Story. Une cession de la chaine Gulli était également envisagée. Mais l’Autorité de la concurrence a jugé cela insuffisant pour valider le projet de fusion au regard de la part de marché publicitaire restante entre les mains du futur groupe crée pour l’occasion.

Le mariage, envisagé officiellement depuis le 17 mai 2021, n’aura donc pas lieu et TF1 et M6 resteront indépendantes au sein de leur propre groupe, à savoir Bouygues d’un côté, et RTL de l’autre.

Le communiqué officiel complet de TF1 et M6

Bouygues, RTL Group, TF1 et le groupe M6 mettent aujourd’hui un terme au projet de fusion des groupes TF1 et M6, annoncé le 17 mai 2021.

Cette décision intervient après l’audition des parties par le Collège de l’Autorité de la Concurrence, les 5 et 6 septembre derniers, pour défendre l’intérêt et la nécessité de l’opération.

À la suite des débats avec l’Autorité et malgré les remèdes additionnels proposés, il apparaît que seuls des remèdes structurels concernant a minima la cession de la chaîne TF1 ou de la chaîne M6 seraient de nature à permettre l’autorisation de l’opération. Les parties ont donc conclu que le projet ne présentait plus aucune logique industrielle.

En conséquence, en accord avec les autres parties, Bouygues a décidé de mettre fin au processus d’examen de l’opération devant l’Autorité de la Concurrence.

Les parties déplorent que l’Autorité de la Concurrence n’ait pas pris en compte l’ampleur et la vitesse des mutations du secteur de l’audiovisuel français. Elles restent convaincues que la fusion des groupes TF1 et M6 aurait été une réponse appropriée aux défis découlant de la concurrence accélérée avec les plateformes internationales.

TF1    M6   



ARTICLES LES + POPULAIRES

1 - Léa François (De miel et de sang, France 3) : « C’est dur de réaliser que Plus belle la vie se termine... »

2 - C8 : une fin déjà annoncée pour Y’a que la vérité qui compte, un succès après Cyril Hanouna et Touche pas à mon poste ?

3 - Alex Hugo : le retour inattendu de Samuel Le Bihan (T’en fais pas je suis là) sur France 3


INTERVIEWS

# Lorie Pester (Les Mystères de la Duchesse) : « Pour son retour dans Demain nous appartient, il faut que Lucie surprenne... »

# Juliette Tresanini : son retour dans Demain nous appartient, son arrivée dans la série Capucine...

# Exclu - Jean-Luc Azoulay : « Je n’ai aucune inquiétude sur l’avenir des Mystères de l’amour »


Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2022