Eurovision 2021, la finale : France et Italie déjà parmi les gagnants, Suisse et Ukraine en embuscade, tous les favoris des boomakers, jurys, public…

Marie Myriam, gagnante de l’Eurovision en 1977, va t-elle trouver sa successeuse en la personne de Barbara Pravi ? Si le jury professionnel semble apprécier la jeune française, l’Ukraine et l’Italie font partie des rivales à surveiller de très près… Tour d’horizon.

Publié le samedi 22 mai 2021 à 19:14
par
Eurovision 2021, la finale : France et Italie déjà parmi les gagnants, Suisse et Ukraine en embuscade, tous les favoris des boomakers, jurys, public…
©EBU / Andres Putting 

La France attend une victoire à l’Eurovision depuis 1978. L’heure serait-elle enfin venue ? Depuis début février 2021, au lendemain de [sa sélection lors du prime Eurovision France, c’est vous qui décidez, Barbara Pravi n’a jamais quitté le top 5 des bookmakers. Ce samedi 22 mai, son titre « Voilà » résonnera dans l’Ahoy Rotterdam (Pays-Bas) où est organisé l’événement.

« On est chauvins, on a envie de gagner, prévient Laurence Boccolini dans un entretien vidéo accordé à Toutelatele dans les coulisses du show. Mais ce qui est intéressant sur ce show-là, c’est qu’il y a de tout ! » Aux côtés de l’animatrice pour la finale : Stéphane Bern, pour la septième fois au micro dont six d’affilée. « J’ai demandé que le couvre-feu soit au moment où commence l’émission : 21 heures, plaisante-t-il. Vous n’avez pas le choix, vous devez nous regarder. »

La Française Barbara Pravi sur scène vers 22h30

À quelques heures de la grande finale, la cote de la représentante tricolore avoisine les 20% de chances de gagner. Alors la France pourrait-elle réussir l’exploit de remporter le concours après avoir décroché le trophée de la version junior en novembre dernier ? Un tel doublé serait inédit. Et même exceptionnel, car Barbara Pravi est également l’un des auteurs de « J’imagine », la chanson lauréate de la compétition réservée aux artistes âgés de 9 à 14 ans.

Bon point pour la Française : les organisateurs ont positionné « Voilà » en 20e position, aux alentours de 22h30. En 2009, un tel ordre de passage avait réussi à Alexander Rybak, vainqueur pour la Norvège avec « Fairytale ». Sur place, la chanson de Barbara Pravi est souvent fredonnée, quasi systématiquement plébiscitée. Un autre signe encourageant, qui ne doit pas faire oublier le choix courageux d’une mise en scène sobre et intime. « Je n’utilise rien du tout à part moi, revendiquait Barbara Pravi au micro de Toutelatele en marge des répétitions. Je suis mon instrument. » Une exception dans l’univers de l’Eurovision où le visuel est souvent très recherché, parfois même renforcé par de la pyrotechnie.

L’Ukraine, favorite de dernière minute

Si les jurys de professionnels (50% du résultat final) vont certainement adhérer au tableau proposé par la France, les téléspectateurs (la moitié restante des votes) pourraient privilégier des performances plus spectaculaires comme celle du groupe Go_A (Ukraine). La puissance vocale de sa chanteuse, Kateryna Pavlenko, a surpris lors des demi-finales. À commencer par Laurence Boccolini : « C’est mon chouchou, a confié l’animatrice. Je connais presque la chanson par cœur. »

Autre pays qui s’est révélé une fois arrivé aux Pays-Bas : la Russie, représentée par Mazinha. « Russian Woman » attire l’oreille dès les premières secondes et bénéficie d’une seconde moitié à couper le souffle. La chanson est cependant pénalisée par un passage très tôt dans la soirée (5e). Comme la diva maltaise Destiny (6e), alors même que cette ancienne gagnante du concours junior a longtemps fait jeu égal avec Barbara Pravi sur les sites spécialisés de paris en ligne.

Les pays à surveiller

D’autres prétendants aux dix premières places ont eu la main plus heureuse au niveau du tirage au sort qui a influé sur l’ordre de passage : les rockeurs finlandais de Blind Channel (16e), les Lituaniens de The Roop (18e) et Senhit, qui représente pour Saint-Marin. Boostée par la présence du rappeur américain Flo Rida, elle aura l’honneur de clore la compétition.

Quant au Suisse Gjon’s Tears, dont Toutelatele a recueilli les impressions entre deux répétitions, il se produira en 11e position, la même que les vainqueurs Conchita Wurst (2014) et Salvador Sobral (2017). L’Islande a, de son côté, hérité de la 12e position, qui a porté chance au tenant du titre Duncan Laurence. Le pays nordique proposera une prestation enregistrée à cause d’un cas positif à la Covid-19 détecté dans le groupe Daði og Gagnamagnið.

L’Italie, la plus sérieuse rivale de la France

Mais sans conteste, les grands favoris de la soirée sont les Italiens du groupe Måneskin. Chez les bookmakers, ils font largement la course en tête, avec des chances estimées qui s’approchent des 30%. Il faut dire que leur titre rock « Zitti e Buoni », couronné lors du dernier Festival de Sanremo, concourra avec le numéro 24. Idéal pour marquer les esprits avant l’ouverture des votes.

Pour faire patienter les téléspectateurs jusqu’à l’énoncé des points, peu avant minuit, la production néerlandaise a rappelé d’anciens vainqueurs de l’Eurovision. Måns Zelmerlöw (2015), Sandra Kim (1986), Lenny Kuhr (1969), Elena Paparizou (2005), les groupes Teach-In (1975) et Lordi (2017) chanteront le tube qui les a révélés depuis les toits les plus emblématiques de Rotterdam. Par précaution, étant donné le risque sanitaire, leur prestation a été enregistrée à l’avance. Même punition pour Duncan Laurence, pourtant prévu sur scène. Le gagnant 2019, positif au Covid-19, ne sera présent que par l’intermédiaire d’un clip préenregistré.

Le coup d’envoi de la finale de l’Eurovision 2021 est donné ce samedi 22 mai à partir de 21 heures sur France 2. Juste après, aux alentours de 1 heure du matin, les téléspectateurs pourront prolonger la soirée avec un documentaire inédit sur Barbara Pravi, voilà qui je suis. Pour rappel, cette année, le concours n’affronte pas la finale de The Voice mais une soirée spéciale pour célébrer les 20 ans de Star Academy sur TF1.

La liste des 26 finalistes par ordre de passage

01. Chypre : Elena Tsagrinou avec « El Diablo » (Demi-finale 1)
02. Albanie : Anxhela Peristeri avec « Karma » (Demi-finale 2)
03. Israël : Eden Alene avec « Set Me Free » (Demi-finale 1)
04. Belgique : Hooverphonic avec « The Wrong Place » (Demi-finale 1)
05. Russie : Manizha avec « Russian Woman » (Demi-finale 1)
06. Malte : Destiny avec « Je me casse » (Demi-finale 1)
07. Portugal : The Black Mamba avec « Love Is on My Side » (Demi-finale 2)
08. Serbie : Hurricane avec « Loco Loco » (Demi-finale 2)
09. Royaume-Uni  : James Newman avec « Embers » (Big 5)
10. Grèce : Stefania avec « Last Dance » (Demi-finale 2)
11. Suisse : Gjon’s Tears avec « Tout l’Univers » (Demi-finale 2)
12. Islande : Daði og Gagnamagnið avec « 10 Years » (Demi-finale 2)
13. Espagne : Blas Cantó avec « Voy a quedarme » (Big 5)
14. Moldavie : Natalia Gordienko avec « SUGAR » (Demi-finale 2)
15. Allemagne : Jendrik avec « I Don’t Feel Hate »
16. Finlande : Blind Channel avec « Dark Side » (Demi-finale 2)
17. Bulgarie : VICTORIA avec « Growing Up Is Getting Old » (Demi-finale 2)
18. Lituanie : The Roop avec « Discoteque » (Demi-finale 1)
19. Ukraine : Go_A avec « Shum » (Demi-finale 1)
20. France : Barbara Pravi avec « Voilà »
21. Azerbaïdjan : Efendi avec « Mata Hari » (Demi-finale 1)
22. Norvège : TIX avec « Fallen Angel » (Demi-finale 1)
23. Pays-Bas : Jeangu Macrooy avec « Birth of a New Age »
24. Italie : Måneskin avec « Zitti e buoni »
25. Suède : Tusse avec « Voices » (Demi-finale 1)
26. Saint-Marin : Senhit avec « Adrenalina » (Demi-finale 2)

L’interview de Laurence Boccolini & Stéphane Bern

  ON VOUS RECOMMANDE  

FRANCE 2   DIVERTISSEMENT   EUROVISION  

LE BUZZ TOUTELATELE


AUDIENCES TV PRIME TIME
Audiences TV prime (samedi 19 juin 2021) : Crime dans l’Hérault large leader, Camille & Images correct, Fort Boyard dévisse

Audiences TV prime (samedi 19 juin 2021) : Crime dans l’Hérault large leader, Camille & Images correct, Fort Boyard dévisse

AUDIENCES TV ACCESS
Audiences TV access (samedi 19 juin 2021) : M6 affole avec Portugal / Allemagne, Nikos Aliagas et Nagui au plus bas

Audiences TV access (samedi 19 juin 2021) : M6 affole avec Portugal / Allemagne, Nikos Aliagas et Nagui au plus bas


INTERVIEW
Benjamin Garnier (Un si grand soleil) : « Jonathan ne sait jamais s’arrêter... Florent le tiendra toujours pour responsable »

Benjamin Garnier (Un si grand soleil) : « Jonathan ne sait jamais s’arrêter... Florent le tiendra toujours pour responsable »






Equipe - Publicité - Recrutement - Contact - Mentions légales

Audiences TV : Médiamat-Médiamétrie - tous droits réservés Médiamétrie | Hébergement : Oxeva

©Toutelatele.com - tous droits réservés - 1998/2021